- Robin des Bois - http://robindesbois.org -

Auckland 2003: le Défi français ou la provocation ?

Les pourparlers sont toujours en cours entre l’organisation du Défi français à la coupe de l’America et AREVA, start-up du nucléaire français et déjà star du Pacifique avec dans les meilleurs rôles le CEA -gestionnaire de l’atoll de Mururoa- et la Cogéma -transporteur maritime de plutonium, de déchets et de combustibles irradiés-.

Le retour du nucléaire dans la baie d’Auckland en Nouvelle-Zélande, 18 ans après l’attentat contre le Rainbow Warrior et la mort de Fernando Pereira, s’effectuerait par la grande porte, celle du sport, du rêve et de la vitesse.

C’est cependant un pari risqué, même s’il est indispensable pour un Défi français à court d’argent, et prêt en conséquence entre la rade de Lorient et la baie d’Auckland à manger à tous les râteliers.

L’autre sponsor déjà désigné est Monster.fr. Finalement, ça colle bien avec les essais nucléaires et l’initiative de sabotage du Rainbow Warrior prise par les autorités françaises en 1985.