Actualités

Adhérez !

22 janv. 2020

Première diffusion le 17 mai 2017

Ils veulent couper les arbres, abîmer les paysages, industrialiser la mer, ressusciter le nucléaire. Ils comptent sur les porte-conteneurs et les Monstres des Mers. Ils veulent votre bonheur sur des sites pollués et faire de vous de bons consommateurs tracés et linkés. Ils échangent de l’huile de palme et des orangs-outans morts contre des Rafale. Ils apprécient la violence des corridas.

Ils ont besoin de modérateurs et de contrepoids

Le mot de passe, c’est Robin des Bois

Lire la suite

Remèdes anti-ordures

21 janv. 2020

Remèdes anti-ordures

Remèdes anti-ordures contre 4 pathologies bien caractérisées.

1- Dépôt illégal de déchets en forêt, au bord des rivières, des routes ou à un autre endroit. Il s’agit de dépôts spontanés, répétés mais qui ne semblent pas organisés par un tiers.
Exemple de Pontoise

2- Décharge sauvage dans des endroits relativement discrets et souvent riches en biodiversité, tolérée ou organisée par un tiers et alimentée par des arrivages réguliers.
Exemple de St-Aubin-sur-Quillebeuf

3 – Dépôt et dispersion de déchets sur un terrain privé avec pollution des sols, des eaux de surface et des eaux souterraines et représentant pour les voisins directs des nuisances olfactives et visuelles et des risques d’incendie.
Exemple d’une casse auto

Lire la suite

« A la Trace » n°25 – le bulletin de la défaunation

9 janv. 2020

« A la Trace » n°25 – le bulletin de la défaunation

« A la Trace » n°25
le bulletin de la défaunation
pdf, 124 pages – 10,8 Mo

Le roman vrai du braconnage et de la contrebande à travers le monde
924 évènements du 1er avril au 30 juin 2019

Lire la suite

Les animaux et la Première Guerre Mondiale

9 janv. 2020

Les animaux et la Première Guerre Mondiale

Dossier du 5 novembre 2018

1918-2018
Animal, on est très mal

A l’occasion des commémorations et autres manifestations, visites et déclarations signalant la fin de la guerre 14-18, des lâchers de tourterelles affublées du titre honorifique de « colombes de la paix » sont annoncés notamment à Lyon.
Les pauvres oiseaux d’élevage brutalement lâchés dans le milieu urbain et le ciel pollué n’ont aucune chance de s’en sortir et d’échapper aux chats, aux corvidés, aux voitures, à la faim, à la misère et à la mort.

Lire la suite

Des étrennes pour Carambar

20 déc. 2019

Responsable entre juillet et novembre 2018 d’une pollution de l’Envigne qualifiée de « putride » par les fines gaules du secteur, l’usine Carambar de Saint-Genest-d’Ambière (Vienne), spécialisée dans les confiseries bon marché, avait écopé de 118.116€ de pénalités. L’industriel, en mettant en avant ses 200 emplois et les efforts réalisés pour améliorer la qualité de ses rejets, en a demandé la « remise gracieuse ». Elles viennent d’être réduites de moitié sur décision quasi-unanime des 82 membres du Conseil Communautaire du Grand-Châtellerault. Grand seigneur et grand naïf, le président du Conseil par ailleurs maire de Châtellerault, explique que « ce geste est une façon de saluer le rôle important que joue cette entreprise sur le territoire ». Il n’est pas sûr que les quelques brochets, gardons et tanches qui ont survécu à l’asphyxie de l’Envigne apprécient la blague.

Pour plus d’informations sur le holding Carambar, voir l’article du Monde du 29 avril 2017

Lire la suite

La marée noire anonyme

19 déc. 2019

La marée noire anonyme

Les voix de l’océan sont impénétrables. Ils sont quelques-uns à savoir mais ils se taisent. Depuis le mois d’août 2019, le Brésil est touché par une marée noire dont l’origine reste à ce jour incertaine. Plus de 2200 km de plages, mangroves et côtes rocheuses sont souillés. Début décembre, des arrivées sporadiques sont signalées jusqu’au nord de Rio de Janeiro. Après un élan de curiosité et l’émotion des photos, le silence est retombé sur cette marée noire venue de nulle part. La solidarité internationale est restée muette comme s’il était impossible de tomber à bras raccourcis sur le Brésil à cause des feux en Amazonie et en même temps de lui tendre la main à l’occasion d’une calamité maritime. Toutefois, le CEDRE (Centre de documentation, de recherche et d’expérimentations sur les pollutions accidentelles des eaux) a proposé ses services par les canaux de la diplomatie française mais il n’a pas reçu de réponse officielle.

Lire la suite

Un port refuge pour le nitrate d’ammonium

12 déc. 2019

Mis à jour le 20 décembre 2019

Depuis le 4 novembre, le Karkloe battant pavillon libérien, exploité par un armateur allemand dont la cellule de crise est en Grèce, est en panne de machine. En provenance de Suède, il est chargé de 4000 t de nitrate d’ammonium et faisait route vers Nouadhibou, Mauritanie. Le navire s’est réfugié dans la Baie de Saint-Brieuc après une première tentative de remorquage infructueuse pour réparation à Rotterdam.

Lire la suite

Communiqués de Robin des Bois suite à l’incendie de Lubrizol

10 déc. 2019

Communiqués de Robin des Bois suite à l’incendie de Lubrizol
Lire la suite

Lubrizol dans le monde

10 déc. 2019

Lubrizol dans le monde

Sites de production, accidents et pollutions
10 décembre 2019

Dans ce document exclusif, Robin des Bois dresse un panoramique de toutes les activités historiques et récentes de Lubrizol dans le monde entier. L’inventaire des 60 usines s’approche de l’exhaustivité. Par contre la liste des accidents du travail, des accidents d’exploitation et des pollutions souffre de la disponibilité insuffisante de sources ouvertes en particulier en Asie, au Moyen Orient et au Brésil.

Lire la suite

Midia, Roumanie. Noyade de plus de 14.000 moutons

29 nov. 2019

Midia, Roumanie. Noyade de plus de 14.000 moutons

Dimanche 24 novembre 2019, midi heure locale. La bétaillère Queen Hind quitte le quai de Midia (Roumanie), sur la mer Noire, où elle a embarqué 14.600 moutons destinés à Jeddah (Arabie Saoudite). Elle est prise en charge par les remorqueurs portuaires Canal Service 11 et Braila qui la guident à vitesse réduite hors du port. Selon le pilote, le départ du navire avait été retardé à cause d’une gîte de 10° qui aurait été corrigée. Mais à 500 m du quai, la gîte de la Queen Hind, toujours en remorque dans le chenal, s’aggrave inexorablement et la bétaillère maritime chavire.

Lire la suite