Démolition des navires

Après l’affaire du porte-avions Clemenceau, Robin des Bois a voulu y voir clair dans le monde de la démolition et du recyclage des vieux navires de commerce et militaires en fin de vie. A cet effet, un bulletin trimestriel d’information et d’analyses a été mis en chantier et lancé en 2006. Chaque numéro de « A la casse », « Shipbreaking » en version anglaise, est un tour du monde des meilleures techniques disponibles et beaucoup plus nombreuses des pires techniques disponibles. Un gros succès éditorial épluché par les spécialistes du monde entier. Dans « A la Casse » bat le pouls de la mondialisation.

La fin du Pouah ! Koala

7 févr. 2013

La fin du Pouah ! Koala

Le Hua Wen, ex-Probo Koala va être démoli dans les semaines qui viennent en Chine. La dispersion dans Abidjan de déchets de désulfuration d’une coupe pétrolière très chargée en composés soufrés contenant du mercaptan et de l’hydrogène sulfuré avait provoqué à partir d’août 2006 une panique collective et la paralysie de la capitale économique de la Côte d’Ivoire. 16 morts en contact rapproché avec des poches de gaz ont été officiellement déplorés. Les déchets toxiques nauséabonds déchargés des citernes du Probo Koala avaient quitté dans l’illégalité deux ports d’Europe du Nord, Amsterdam et Tallinn (1).

Lire la suite

A la casse et à la dérive, telle est la devise du Canada

29 janv. 2013

Lyubov Orlova, communiqué n°1

Le Canada envoie souvent ses navires de commerce usagés à la démolition au diable vauvert, notamment en Turquie.

En Septembre 2011, le Canadian Miner, parti en remorque à destination d’Aliaga (Turquie), avait rompu son amarre, dérivé et s’était échoué sur l’île de Scatarie en Nouvelle-Ecosse. Le coût de son démantèlement était estimé à 24 millions de $. L’épave du Canadian Miner se disloque, elle menace l’environnement et la pêche locale. Le Canadian Miner est toujours sur place. Les opérations de démantèlement sont suspendues.

Lire la suite

Lyubov Orlova, le bateau fantôme

29 janv. 2013

Lyubov Orlova,  le bateau fantôme

Lyubov Orlova

Lyubov Orlova. OMI 7391434. Navire à passagers. Longueur 100 m, 2.695 t. Pavillon Iles Cook depuis 2009. Société de classification Russian Maritime Register of Shipping. Construit en 1976 à Kraljevica (Croatie) par Titovo. Détenu en 2002 à Saint-Petersbourg (Russie). Ancien paquebot soviétique de la Far Eastern Shipping Company (Fesco) de Vladivostok, acquis en 1986 par la Lubov Orlova Shipping Company, de capitaux russes basée à Malte. Ce navire d’une capacité de 122 passagers était en dernier lieu affrété par Cruise North Expeditions, une entreprise inuit qui l’affectait chaque été à des croisières dans le nord canadien (baie d’Hudson, de Baffin…). Par suite d’impayés de salaires à ses 51 membres d’équipage et de dettes à ses fournisseurs de soutes, il a été saisi le 25 septembre 2010 à St.John’s (Terre-Neuve, Canada).

Lire la suite

Bulletin « A la Casse » n°30 – Tour du monde de la démolition des navires

22 janv. 2013

Bulletin « A la Casse » n°30 – Tour du monde de la démolition des navires

– Le sprint final de l’année 2012, p 6

– L’année 2012, l’année record, p 7

293 navires en 2006

1328 en 2012

– Un déjà cassé part à la casse ! p 1

– Les sans-refuges, p 4

– Un habitué du Congo belge à démolir en Lituanie, p 67

“A la Casse” n° 30, 69 pages – 5,6 Mo

Lire la suite

Bulletin « A la Casse » : un succès éditorial de Robin des Bois

25 oct. 2012

Bulletin « A la Casse » : un succès éditorial de Robin des Bois

Le numéro 29 d’A la casse.com est disponible (pdf 6Mo, 64 pages)

Le trimestriel qui se définit comme un bulletin d’information et d’analyses sur la démolition des navires est lu à travers le monde par plusieurs milliers de spécialistes. Le réseau international de Ship-breaking.com (titre de la version anglaise) s’agrandit d’année en année ; le courrier des lecteurs en témoigne.

Le premier numéro d’A la casse.com est né en février 2006 de la nécessité pour Robin des Bois de mieux comprendre et connaître le cycle de vie des navires de commerce et des navires militaires après l’affaire du Clemenceau. A ce sujet, A la casse.com a montré que l’exportation pour démolition de bateaux de guerre vers l’Asie est une habitude ancienne qui perdure. Le n° 29 le prouve avec les exemples du croiseur russe Mourmansk et de la frégate anglaise HMS Plymouth.

Lire la suite

Deux paquebots en préretraite à Marseille

19 sept. 2012

Marseille hérite de deux paquebots hors d’âge qui méritent d’aller au musée ou plus logiquement à la casse. Ils ne correspondent plus aux prescriptions des conventions internationales sur la sauvegarde des passagers et des équipages et sur la protection de l’environnement (conventions SOLAS et MARPOL de l’Organisation Maritime Internationale). En 2011, l’âge moyen des navires à passagers qui ont été retirés de l’exploitation était de 36 ans.

L’Athena a été construit en 1948, il a 64 ans. Il a fait l’objet d’un communiqué de Robin des Bois le 25 juillet 2012 (Cf Alerte en Arctique). Robin des Bois redit que l’expédition de ce paquebot en Arctique présentait des risques considérables. Il se confirme avec son immobilisation à Marseille à cause de factures non payées que l’armateur portugais n’a pas les moyens d’entretenir convenablement ses navires, ni même de payer ses équipages. L’Athena, sous le nom de Stockholm, est entré en collision avec le paquebot italien Andrea Doria au large de New York en juillet 1956 (voir photos et bilan dans le communiqué “Alerte en Arctique”).

Lire la suite

Bulletin « A la Casse » n°28

30 juil. 2012

Bulletin « A la Casse » n°28

Tout sur la démolition des navires entre le 16 avril et le 15 juillet 2012.

56 pages de textes et d’illustrations. “A la Casse” n°28 (pdf – 3,82 Mo)

– Scandale au Portugal.

– Un fast ship part à la casse.

– L’Europe, première exportatrice au monde … de navires hors d’usage.

– Un paquebot pour moutons s’échoue à Chittagong.

Lire la suite

Mystère dans le port de Marseille

20 juil. 2012

Le Marfret Mejean a été victime d’une grave avarie de machines pendant une rotation entre Marseille et le port algérien de Bejaïa courant mai 2012. Ayant perdu son autonomie, il a été ramené au port de Marseille par un remorqueur turc.

Ce navire d’une longueur de 101 m bat pavillon Luxembourg. Il a été construit en 1998 en Chine, il est donc tout à fait probable qu’il contienne de l’amiante. Les inspections des ports ont relevé récemment de nombreuses déficiences et en 2010 il a même fait l’objet d’une détention à Marseille. Son armateur est la compagnie maritime Marfret dont le siège est à Marseille. Le président directeur général de Marfret, Mr Vidil, vient d’être élu président d’Armateurs de France.

Lire la suite

Bulletin « A la Casse » n°27

3 mai 2012

Bulletin « A la Casse » n°27

“A la Casse.com” n°27, le bulletin périodique de Robin des Bois spécialisé dans la démolition des navires est disponible.

Il comprend notamment des inventaires sur le rush des navires à démolir en Asie, les cours des métaux pays par pays, les portraits de l’ex-Exxon Valdez et du Pacific Princess partis à la casse en Inde et en Turquie et la présentation d’un projet de démolition au Sénégal.

74 pages d’information et de photos pour découvrir le monde de la mer et du transport par mer. (pdf – 4,60 Mo)

Lire la suite

Bulletin « A la Casse » – Recueil 2011

7 févr. 2012

1020 navires à la casse en 2011, record battu

par unité par tonnage de métal ferraillé par catégorie

1 Inde 458 (45%)

2 Bangladesh 145 (14%)

3 Chine, 142 (14%)

4 Pakistan, 108 (11%),

5 Turquie, 72 (7%),

6 Etats-Unis, 19 (2%)

1 Inde 3,5 millions de t (43%)

2 Bangladesh 1,6 million de t (19%)

3 Chine, 1,4 million de t (17%)

4 Pakistan 1 million de t (13%)

5 Turquie 206.000 t (3%)

6 Etats-Unis 131.000 (1%)

1 vraquiers : 334 (33%)

2 marchandises diverses : 234 (23%)

3 tankers : 209 (20%)

4 cargos réfrigérés : 50 (5%)

5 porte-conteneurs : 48 (5%)

 

Lire la suite