- Robin des Bois - https://robindesbois.org -

COVID-19. Offrez une poubelle à vos mouchoirs, à vos masques et à vos gants

Le 13 mars 2020, Robin des Bois a publié un communiqué appelant la population à regrouper les mouchoirs et les masques usagés dans des sacs poubelle fermés et à les déposer dans le bac à déchets non recyclables et non compostables pour éviter leur dispersion dans les environnements ou sur les tables de tri des déchets ménagers (cf. « COVID-19 et Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux [1] »).

A partir du 18 mars 2020, des consignes similaires ont été émises par des collectivités et syndicats de gestion des ordures comme le Sysem du Sud-Est Morbihan [2], la Métropole de Rennes [3] et le Smectom du Plantaurel [4] dans l’Ariège. La santé des agents responsables de la collecte et du tri est à juste titre mise en avant (cf. « Les ripeurs, trieurs et manipulateurs de déchets ne sont pas des héros. Ils comptent pour zéro [5] »).

Sysem du Sud-Est Morbihan
Le lundi 23 mars 2020, la ministre de la Transition écologique et solidaire dans un communiqué [6] a diffusé des consignes allant dans le même sens : « Pour des raisons sanitaires, il est demandé aux particuliers que les mouchoirs, masques et gants usagés soient jetés dans un sac plastique dédié, résistant et disposant d’un système de fermeture fonctionnel. »
Cependant, à ce jour le canal officiel principal « gouvernement.fr/info-coronavirus [7] » continue à diffuser des informations préventives incomplètes reprises en boucle par des médias nationaux sans évoquer le mode de gestion finale des mouchoirs, des masques, des gants et des lingettes (« Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter »). Il y a là un recul dans l’information sanitaire. Les gestes barrières tels que promus par le ministère de la Santé pour la grippe hivernale et tels qu’affichés au moins depuis 2017 [8] sur son site internet intègrent bien des indications sur la gestion de ces déchets : « Pour se moucher, il faut utiliser, de préférence, un mouchoir en papier à usage unique qu’il faudra ensuite jeter dans une poubelle. Une fois jeté, le mouchoir en papier emporte tous les microbes avec lui. A la maison, la poubelle doit être, de préférence, munie d’un couvercle. »
En conséquence, en pleine crise du COVID-19, Robin des Bois constate, lors de déplacements dérogatoires autorisés, des abandons de déchets à risques infectieux sur la voierie publique et est destinataire de témoignages concordants sur l’ensemble du territoire.
Reportage photos complet : cliquer ici [9]