Huile de Jojoba Bio

20.00 120.00 

La force hydratante venue du désert, pour vous, les cachalots et Robin des Bois

L’huile de jojoba sélectionnée par Robin des Bois se distingue par son origine géographique. Elle provient de l’aire de distribution originelle du jojoba. La plantation cultivée en conformité avec les cahiers des charges de l’agriculture biologique en vigueur aux Etats-Unis et en France bénéficie de toutes les conditions géologiques et climatiques de l’écosystème naturel du jojoba.

Les prix sont inchangés depuis 8 ans, ils augmenteront le 1er novembre 2022.

 

 

Description

Propriétés

Soins de la peau du visage et du corps en toutes saisons. Élasticité, confort et protection. Prévention du vieillissement.
Soins et brillance des cheveux, équilibre du cuir chevelu. Soins des mains. Massages. De 0 à 120 ans.

Velouté. Respect de la nature de la peau et des cheveux. Apaisement des agressions climatiques et externes: après-rasage, après-épilation, piqûres d’insectes, coups de soleil et plaies superficielles, gels hydroalcooliques. Assouplissement des peaux sèches (pieds, coudes, genoux et cuticules).

Huile pure. Économe et économique. Extraordinaire diffusion percutanée et lubrification. Base pour les huiles essentielles. Ne favorise pas la sensibilisation allergique. Résiste à l’oxydation. Ne rancit pas.

L’huile de Jojoba rend à la peau ce que l’arbre a pris à l’aridité du désert, une humidité secrète et profonde qui grâce à sa configuration moléculaire prolonge et complète les capacités naturelles de la peau, du cuir chevelu et des cheveux.

Cachalot à bâbord !

Traqué à travers les océans à partir de 1720, pillé sur les plages après les échouages, achevé à coups de lances, de harpons manuels, de harpons-canons, de grenades explosives, longtemps considéré comme un monstre marin batailleur et engloutisseur, en fait virtuose de la légitime défense individuelle et collective et témoignant ainsi d’une solidarité active envers ses congénères blessés et en péril, le Cachalot a longtemps éclairé la terre avec des milliards de bougies et jusque dans les années 1980, il a fait pour son malheur le bonheur de l’industrie cosmétique et pharmaceutique.

Le spermaceti que le Cachalot adulte transporte dans la citerne de son immense caboche (tête) et qui lui sert de ballast pour plonger jusqu’à 2 km de profondeur et y rester pendant 2 heures est devenu à partir des années 1930 le must des prestigieux fabricants de fards, de rouge à lèvres et autres auxiliaires de la beauté féminine et masculine.

Par la faute de la disparition des Cachalots, l’utilisation et la diffusion du spermaceti sont théoriquement interdites dans l’Union Européenne depuis 1981.

Grâce à Robin des Bois, 17 pommades et crèmes contenant encore du spermaceti en 1985 ont changé de composition au plus tard en 1990 et la cire de Jojoba s’est imposée comme son substitut naturel.

Robin des Bois, observateur à la Commission Baleinière Internationale, en fait la promotion depuis 1985.

Jojoba à tribord !

D’une structure analogue à celle du spermaceti, la cire végétale de Jojoba est utilisée depuis la nuit des temps par les amérindiens Tohono O’odham pour enduire le corps et le cuir chevelu et apaiser les petites brûlures.

Improprement appelé Simmondsia chinensis suite à l’étourderie d’un botaniste, le Jojoba est originaire du désert de Sonora qui s’étend du Sud-Ouest des États-Unis au Nord-Ouest du Mexique.

Le Jojoba a développé face à la pénurie d’eau et aux canicules extrêmes, un extraordinaire sens de l’économie et une adaptation prémonitoire.

Lorsqu’elle germe, la graine du Jojoba a déjà des racines profondes de 50 cm et leur croissance est de 2,5 cm par jour. Haut de 1 à 3 m, l’arbre a des racines qui vont chercher l’humidité jusqu’à 13 m de profondeur. Les feuilles autour de midi en été se mettent à la verticale pour éviter l’excès de lumière solaire et se remettent à l’oblique en fin d’après-midi quand la photosynthèse est maximale.

A l’état sauvage, le Jojoba pousse au milieu d’une flore et d’une faune résistantes à la sécheresse, comme lui.

Qualité de l’huile Robin des Bois

L’huile de jojoba sélectionnée par Robin des Bois provient directement du désert de Sonora, plus précisément d’Arizona (Etats-Unis d’Amérique). Cette origine garantit l’authenticité et la qualité de l’huile. Elle est pure. 100% des ingrédients sont d’origine naturelle et issus de l’agriculture biologique (procédé de fabrication contrôlé, caractéristiques vérifiées par le bureau Veritas certification 92046 Paris – La Défense selon le référentiel I-305 disponible sur https://www.bureauveritas.fr/besoin/certification-i-305).

jojoba-robindesbois2  jojoba-robindesbois  colibris-anna

Usage simple, efficace, intergénérationnel

Visage : Quelques gouttes sur le visage le matin et/ou le soir pour tous, après-rasage pour les hommes.
Corps : Application après la douche ou le bain, y compris pour les bébés. Pour les mains au quotidien ou après un travail manuel. Sur le ventre et les cuisses des femmes enceintes pour favoriser l’élasticité de la peau et prévenir les vergetures. Assouplissement des peaux très sèches (personnes âgées, pieds, coudes, genoux …). Après l’épilation pour calmer l’irritation et enlever les résidus de cire. L’huile de jojoba est un excellent lubrifiant et facilite les massages.
Cheveux : massage du cuir chevelu et application sur les pointes 30 mn avant le shampoing. Masque de plusieurs heures conseillé pour les cheveux secs et abîmés.

Les flacons sont en verre. Conservation à l’abri de la lumière conseillée sur le long terme.

jojoba2-robindesbois

jojoba-robindesbois4  graine-robindesbois

Documents complémentaires:
« Robin des Bois présente le jojoba », dossier, 1985.
« Viva Jojoba », article dans le journal La Flèche n°1 de Robin des Bois, 1986. Les autres articles parus dans la Flèche sur ce sujet sont disponibles dans la rubrique Baleines et mammifères marins.
« Baleines en liberté », article dans Le Monde du 24 juillet 1985 (pdf).

« Robin des Bois contre Roussel-Uclaf », article dans le Quotidien du Médecin, 24 juillet 1985 (pdf).
« Baleines: la médecine traditionnelle de Ciba-Geigy et de Roussel-Uclaf », communiqué Robin des Bois du 21 avril 1993 (pdf).

 

Photos et dessins © Robin des Bois, Gabriel Barathieu, BJ Stacey.

9 février 2017

huile de jojoba bio