Ukraine: Robin des Bois veille aux grains (suite)

22 déc. 2022

A la date du 18 décembre 2022, 563 départs de navires depuis les ports ukrainiens de Chornomorsk, Odessa et Yuzhny ont permis l’exportation de 14.194.211 tonnes de productions agricoles dans le cadre de l’Accord du 22 juillet 2022 entre l’Organisation des Nations Unies, l’Ukraine, la Russie et la Türkiye. L’Union européenne (6.251.402 t), la Chine (1.876.057 t) et la Türkiye (1.831.283 t) sont les principaux importateurs. Destiné à lutter contre la hausse mondiale des prix des denrées alimentaires, l’Accord servira aussi à lutter contre la soif et la pénurie de bière avec l’exportation de plus de 600.000 tonnes d’orge.

L’Aqua Star, port de Sébastopol (Ukraine), décembre 2010. © A.Kolomatchenko
Extrait de “A la Casse” n°39, p. 34, le bulletin d’information et d’analyses sur les navires en fin de vie publié par Robin des Bois

Pavillons
Lors de ces 563 voyages, les navires battaient 33 pavillons différents. 66 voyages (12%) ont été effectués sous le pavillon d’un Etat-membre de l’UE: Bulgarie (1), Croatie (1), Portugal (2), Grèce (4) et Malte (58).
Les autres pavillons étaient ceux du Libéria (108), du Panama (87), des Iles Marshall (65), de la Barbade (41), de Palaos (29), des Comores (26), de la Türkiye (19), du Vanuatu (16), du Belize (14), des Iles Cook et de Saint-Vincent-et-Grenadines (12) , de la Sierra Leone et du Togo (10), des Bahamas (9), de Hong Kong et de la Tanzanie (6), de Singapour et de Saint-Kitts-et-Nevis (5), de la Norvège (4), du Cameroun, de la Chine et de la Guinée Equatoriale (3), des Iles Caïman, du Liban, du Honduras et de l’Ukraine (2), de la Thaïlande et de Tuvalu (1).
Les 4 pavillons les plus employés, soit Libéria, Panama, Iles Marshall et Malte, représentent 63% des navires.
39 voyages ont été effectués par des navires immatriculés aux registres des Comores, du Togo et du Cameroun, trois pavillons classés sur la liste noire du Mémorandum de Paris.
34 navires sur les 44 immobilisés en Ukraine depuis le début de la guerre (24 février 2022) ont pu être utilisés pour le transport des cargaisons agricoles.

Age
La moyenne d’âge des navires utilisés dans le cadre de l’Accord est de 19 ans. Les plus jeunes sont le cargo polyvalent turc Rahmi Yagci immobilisé à Chornomorsk et le navire-citerne turc transportant de l’huile végétale Alsu entrés en exploitation en 2022. Les plus âgés sont les cargos polyvalents Ghada A et Millac, âgés de 50 ans. 17 navires avaient plus de 40 ans.
La moyenne d’âge des navires battant un pavillon de l’Union Européenne était de 15 ans. Celles des navires battant un pavillon de la liste noire du Memorandum de Paris était de 33 ans.
77 navires étaient âgés de plus de 30 ans.

Navires sous normes
On distingue plusieurs cargos polyvalents:
– le Zelek Star, 17 ans, pavillon Panama, 15 détentions entre 2009 et 2022, parti avec 3700 t de pois à destination de la Türkiye.
– le Millac, 50 ans, pavillon Comores, détenu à Galati (Roumanie) en juillet 2022 avec 16 déficiences, parti avec 6000 tonnes de blé à destination de la Türkiye.
– le Ghada A, 50 ans, pavillon Togo, 8 détentions depuis 2013, parti avec 5230 tonnes d’orge à destination de la Jordanie.
– le Baron, 48 ans, pavillon Guinée Equatoriale, parti avec 5750 tonnes de maïs à destination de la Türkiye.
– le Sealock, 37 ans, pavillon Togo, 10 détentions entre 2000 et 2020. Il a effectué deux voyages vers la Türkiye avec 2070 tonnes puis 2050 tonnes de pois.
– le Kubrosli Y, 41 ans, pavillon Comores, annoncé bon pour la casse (“sold for recycling”) en mars 2021 par sa société de classification Lloyd’s Register of Shipping et qui avait finalement continué sa carrière. Il a effectué deux voyages vers la Türkiye avec 11000 tonnes de blé puis 11000 tonnes de pois.
– le Sara, 19 ans, pavillon Palaos, banni en septembre 2019 des ports du Mémorandum de Paris pour une durée de 3 mois. Il a effectué trois voyages vers la Türkiye avec 8000 tonnes de maïs, puis 6000 tonnes de blé puis 6000 tonnes de fèves de soja.

Destinations
42 pays ont été officiellement destinataires des cargaisons exportées d’Ukraine.
Ils sont répartis dans les groupes régionaux tels que définis par l’ONU:
– Afrique (10 pays): Algérie, Djibouti, Egypte, Ethiopie, Kenya, Libye, Maroc, Somalie, Soudan, Tunisie
– Asie-Pacifique (18 pays): Afghanistan, Arabie Saoudite, Bangladesh, Chine, Corée du Sud, Emirats arabes unis, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Jordanie, Liban, Malaisie, Oman, Pakistan, Türkiye, Vietnam, Yémen
– Europe orientale (3 pays): Bulgarie, Géorgie, Roumanie
– Europe occidentale et autres Etats (11 pays): Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grèce, Irlande, Israël, Italie, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni
L’Espagne est la première destination devant la Chine, la Türkiye et deux autres pays de l’Union Européenne, l’Italie et les Pays-Bas. Ce Top 5 représente 59% des exportations ukrainiennes.

Destination Tonnage  
Espagne 2.485.475 18%
Chine 1.876.057 13%
Türkiye 1.831.283 13%
Italie 1.304.048 9%
Pays-Bas 898.275 6%
Egypte 519.681 4%
Israël 401.431 3%
Belgique 349.148 2%
Corée du Sud 325.720 2%
Bangladesh 323.041 2%
Allemagne 306.477 2%
Inde 305.110 2%
Indonésie 281.897 2%
Libye 278.281 2%
Roumanie 272.596 2%
France 253.205 2%
Tunisie 233.748 2%
Algérie 181.770 1%
Ethiopie 167.759 1%
Yémen 152.818 1%
Portugal 150.314 1%
Grèce 143.528 1%
Iran 126.234 1%
Royaume-Uni 124.391 1%
Vietnam 116.789 1%
Kenya 104.776 1%
Afghanistan 90.000 1%
Oman 86.400 1%
Liban 70.880 0,5%
Soudan 65.340 0,5%
Pakistan 61.815 0,4%
Arabie Saoudite 58.000 0,4%
Bulgarie 55.336 0,4%
Somalie 53.500 0,4%
Irak 33.000 0,2%
Irlande 33.000 0,2%
incertains 26.527 0,2%
Maroc 12.690 0,1%
Emirats arabes unis 11.900 0,1%
Djibouti 6.741 0,05%
Géorgie 6.000 0,04%
Jordanie 5.230 0,04%
Malaisie 4.000 0,03%
Total 14.194.211  

Des Etats à hauts revenus tels que définis par l’ONU ont réceptionné 51% des tonnages exportés : Allemagne, Arabie Saoudite, Belgique, Corée du Sud, Emirats arabes unis, Espagne, France, Grèce, Irlande, Israël, Italie, Oman, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni.

L’essentiel des tonnages reçus par ces Etats (87%) a été destiné à 11 pays de l’Union européenne (Allemagne, Belgique, Bulgarie, Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Pays-Bas, Portugal, Roumanie).
Au sein de l’Union européenne, l’Espagne, l’Italie et les Pays-Bas cumulent les trois quarts des tonnages. Au total, l’Union européenne a été destinataire de 44% des productions agricoles exportées.

Productions
Le maïs (43%) et le blé (29%) représentent près des trois quarts des productions agricoles exportées dans le cadre de l’Accord. Les autres sont le tournesol sous forme de tourteaux et graines (7%) ou d’huile (6%), le colza sous forme de tourteaux et graines (7%), l’orge (5%), les fèves de soja (2%) et l’huile de soja, les pois, la betterave sucrière en granulés et le son.

Production tonnage
Maïs 6.136.437 43%
Blé 4.102.357 29%
Colza – tourteau et graines 1.014.280 7%
Tournesol – tourteau et graines 1.008.497 7%
Tournesol huile 911.476 6%
Orge 674.007 5%
Soja – fève 291.537 2%
Pois 37.420 0,3%
Betterave granulés 14.000 0,1%
Soja – huile 2.200 0,02%
Son 2.000 0,01%
Total 14 194 211

 

Les Etats à hauts revenus ont absorbé 93% des tonnages de colza, 61% des tonnages de maïs, 56% des tonnages d’orge.

Les Etats à revenus faibles ou moyens ont réceptionné 64% des tonnages de blé.

 

 

 

A la date du 18 décembre 2022, 563 départs de navires depuis les ports ukrainiens de Chornomorsk, Odessa et Yuzhny ont permis l’exportation de 14.194.211 tonnes de productions agricoles dans le cadre de l’Accord du 22 juillet 2022 entre l’Organisation des Nations Unies, l’Ukraine, la Russie et la Türkiye. L’Union européenne (6.251.402 t), la Chine (1.876.057 t) et la Türkiye (1.831.283 t) sont les principaux importateurs. Destiné à lutter contre la hausse mondiale des prix des denrées alimentaires, l’Accord servira aussi à lutter contre la soif et la pénurie de bière avec l’exportation de plus de 600.000 tonnes d’orge.

L’Aqua Star, port de Sébastopol (Ukraine), décembre 2010. © A.Kolomatchenko
Extrait de “A la Casse” n°39, p. 34, le bulletin d’information et d’analyses sur les navires en fin de vie publié par Robin des Bois

Pavillons
Lors de ces 563 voyages, les navires battaient 33 pavillons différents. 66 voyages (12%) ont été effectués sous le pavillon d’un Etat-membre de l’UE: Bulgarie (1), Croatie (1), Portugal (2), Grèce (4) et Malte (58).
Les autres pavillons étaient ceux du Libéria (108), du Panama (87), des Iles Marshall (65), de la Barbade (41), de Palaos (29), des Comores (26), de la Türkiye (19), du Vanuatu (16), du Belize (14), des Iles Cook et de Saint-Vincent-et-Grenadines (12) , de la Sierra Leone et du Togo (10), des Bahamas (9), de Hong Kong et de la Tanzanie (6), de Singapour et de Saint-Kitts-et-Nevis (5), de la Norvège (4), du Cameroun, de la Chine et de la Guinée Equatoriale (3), des Iles Caïman, du Liban, du Honduras et de l’Ukraine (2), de la Thaïlande et de Tuvalu (1).
Les 4 pavillons les plus employés, soit Libéria, Panama, Iles Marshall et Malte, représentent 63% des navires.
39 voyages ont été effectués par des navires immatriculés aux registres des Comores, du Togo et du Cameroun, trois pavillons classés sur la liste noire du Mémorandum de Paris.
34 navires sur les 44 immobilisés en Ukraine depuis le début de la guerre (24 février 2022) ont pu être utilisés pour le transport des cargaisons agricoles.

Age
La moyenne d’âge des navires utilisés dans le cadre de l’Accord est de 19 ans. Les plus jeunes sont le cargo polyvalent turc Rahmi Yagci immobilisé à Chornomorsk et le navire-citerne turc transportant de l’huile végétale Alsu entrés en exploitation en 2022. Les plus âgés sont les cargos polyvalents Ghada A et Millac, âgés de 50 ans. 17 navires avaient plus de 40 ans.
La moyenne d’âge des navires battant un pavillon de l’Union Européenne était de 15 ans. Celles des navires battant un pavillon de la liste noire du Memorandum de Paris était de 33 ans.
77 navires étaient âgés de plus de 30 ans.

Navires sous normes
On distingue plusieurs cargos polyvalents:
– le Zelek Star, 17 ans, pavillon Panama, 15 détentions entre 2009 et 2022, parti avec 3700 t de pois à destination de la Türkiye.
– le Millac, 50 ans, pavillon Comores, détenu à Galati (Roumanie) en juillet 2022 avec 16 déficiences, parti avec 6000 tonnes de blé à destination de la Türkiye.
– le Ghada A, 50 ans, pavillon Togo, 8 détentions depuis 2013, parti avec 5230 tonnes d’orge à destination de la Jordanie.
– le Baron, 48 ans, pavillon Guinée Equatoriale, parti avec 5750 tonnes de maïs à destination de la Türkiye.
– le Sealock, 37 ans, pavillon Togo, 10 détentions entre 2000 et 2020. Il a effectué deux voyages vers la Türkiye avec 2070 tonnes puis 2050 tonnes de pois.
– le Kubrosli Y, 41 ans, pavillon Comores, annoncé bon pour la casse (“sold for recycling”) en mars 2021 par sa société de classification Lloyd’s Register of Shipping et qui avait finalement continué sa carrière. Il a effectué deux voyages vers la Türkiye avec 11000 tonnes de blé puis 11000 tonnes de pois.
– le Sara, 19 ans, pavillon Palaos, banni en septembre 2019 des ports du Mémorandum de Paris pour une durée de 3 mois. Il a effectué trois voyages vers la Türkiye avec 8000 tonnes de maïs, puis 6000 tonnes de blé puis 6000 tonnes de fèves de soja.

Destinations
42 pays ont été officiellement destinataires des cargaisons exportées d’Ukraine.
Ils sont répartis dans les groupes régionaux tels que définis par l’ONU:
– Afrique (10 pays): Algérie, Djibouti, Egypte, Ethiopie, Kenya, Libye, Maroc, Somalie, Soudan, Tunisie
– Asie-Pacifique (18 pays): Afghanistan, Arabie Saoudite, Bangladesh, Chine, Corée du Sud, Emirats arabes unis, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Jordanie, Liban, Malaisie, Oman, Pakistan, Türkiye, Vietnam, Yémen
– Europe orientale (3 pays): Bulgarie, Géorgie, Roumanie
– Europe occidentale et autres Etats (11 pays): Allemagne, Belgique, Espagne, France, Grèce, Irlande, Israël, Italie, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni
L’Espagne est la première destination devant la Chine, la Türkiye et deux autres pays de l’Union Européenne, l’Italie et les Pays-Bas. Ce Top 5 représente 59% des exportations ukrainiennes.

Destination Tonnage  
Espagne 2.485.475 18%
Chine 1.876.057 13%
Türkiye 1.831.283 13%
Italie 1.304.048 9%
Pays-Bas 898.275 6%
Egypte 519.681 4%
Israël 401.431 3%
Belgique 349.148 2%
Corée du Sud 325.720 2%
Bangladesh 323.041 2%
Allemagne 306.477 2%
Inde 305.110 2%
Indonésie 281.897 2%
Libye 278.281 2%
Roumanie 272.596 2%
France 253.205 2%
Tunisie 233.748 2%
Algérie 181.770 1%
Ethiopie 167.759 1%
Yémen 152.818 1%
Portugal 150.314 1%
Grèce 143.528 1%
Iran 126.234 1%
Royaume-Uni 124.391 1%
Vietnam 116.789 1%
Kenya 104.776 1%
Afghanistan 90.000 1%
Oman 86.400 1%
Liban 70.880 0,5%
Soudan 65.340 0,5%
Pakistan 61.815 0,4%
Arabie Saoudite 58.000 0,4%
Bulgarie 55.336 0,4%
Somalie 53.500 0,4%
Irak 33.000 0,2%
Irlande 33.000 0,2%
incertains 26.527 0,2%
Maroc 12.690 0,1%
Emirats arabes unis 11.900 0,1%
Djibouti 6.741 0,05%
Géorgie 6.000 0,04%
Jordanie 5.230 0,04%
Malaisie 4.000 0,03%
Total 14.194.211  

Des Etats à hauts revenus tels que définis par l’ONU ont réceptionné 51% des tonnages exportés : Allemagne, Arabie Saoudite, Belgique, Corée du Sud, Emirats arabes unis, Espagne, France, Grèce, Irlande, Israël, Italie, Oman, Pays-Bas, Portugal, Roumanie, Royaume-Uni.

L’essentiel des tonnages reçus par ces Etats (87%) a été destiné à 11 pays de l’Union européenne (Allemagne, Belgique, Bulgarie, Espagne, France, Grèce, Irlande, Italie, Pays-Bas, Portugal, Roumanie).
Au sein de l’Union européenne, l’Espagne, l’Italie et les Pays-Bas cumulent les trois quarts des tonnages. Au total, l’Union européenne a été destinataire de 44% des productions agricoles exportées.

Productions
Le maïs (43%) et le blé (29%) représentent près des trois quarts des productions agricoles exportées dans le cadre de l’Accord. Les autres sont le tournesol sous forme de tourteaux et graines (7%) ou d’huile (6%), le colza sous forme de tourteaux et graines (7%), l’orge (5%), les fèves de soja (2%) et l’huile de soja, les pois, la betterave sucrière en granulés et le son.

Production tonnage
Maïs 6.136.437 43%
Blé 4.102.357 29%
Colza – tourteau et graines 1.014.280 7%
Tournesol – tourteau et graines 1.008.497 7%
Tournesol huile 911.476 6%
Orge 674.007 5%
Soja – fève 291.537 2%
Pois 37.420 0,3%
Betterave granulés 14.000 0,1%
Soja – huile 2.200 0,02%
Son 2.000 0,01%
Total 14 194 211

 

Les Etats à hauts revenus ont absorbé 93% des tonnages de colza, 61% des tonnages de maïs, 56% des tonnages d’orge.

Les Etats à revenus faibles ou moyens ont réceptionné 64% des tonnages de blé.

 

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article