Baleines et mammifères marins

Elles sont dans les légendes, les littératures et les mers, adorées, honnies, chassées, mangées, échouées, accidentées, polluées et à ce jour rescapées des grands essors alimentaires et industriels. Les baleines rendent de nombreux services aux écosystèmes. Sur terre, les baleines et les mammifères marins ont besoin de porte-parole. Cette lourde responsabilité, Robin des Bois l’exerce depuis 1986 à la Commission Baleinière Internationale et là où les cétacés, les pinnipèdes et les siréniens s’aventurent, c’est à dire partout, sauf dans l’espace extraterrestre et encore nous y rencontrons la Constellation de la Baleine.

Projet de delphinarium à Port-Saint-Père (44)

17 juil. 2006

Enquête Publique, juillet 2006. Opposition de Robin des Bois à la demande d’extension d’autorisation d’exploiter une installation classée du parc animalier « Planète Sauvage» de Port-Saint-Père et à l’importation ou au transfert de 12 grands dauphins Tursiops truncatus.
Courrier au Commissaire Enquêteur (pdf).

Lire la suite

Baleines : elles ne sont pas encore dans leur assiette

20 juin 2006

58ème réunion plénière de la Commission Baleinière Internationale
Saint-Kitts-et-Nevis

Une coalition hétéroclite s’est acharnée à faire passer au sein de la Commission Baleinière Internationale (CBI) une résolution favorable au respect de la diversité culturelle, de l’autonomie alimentaire et des objectifs de la Convention tels qu’ils étaient entendus en 1946 : la routine ! Sauf que parmi les 10 considérants de cette résolution, le 5ème déclare tout de go sans validation scientifique ou juridique que la suspension de la chasse à la baleine ne se justifie plus. Malgré ce couac orchestré par le Japon, la Norvège, l’Islande, la Russie et un cortège de nations s’apparentant de plus en plus dans le fond et dans la forme aux pavillons maritimes de complaisance, le bilan de la 58ème Commission Baleinière Internationale est positif.

Lire la suite

Un chasseur de baleine arrêté en Nouvelle-Calédonie

16 juin 2006

Goro Nickel – Communiqué n°4

Suite à la décision du tribunal administratif de Nouméa, la société minière Goro Nickel est contrainte de suspendre le chantier d’une unité de production de nickel et de cobalt dans la province Sud de la Nouvelle-Calédonie.

L’étude d’impact réalisée en 2002 négligeait les effets négatifs des rejets liquides sur les baleines à bosse qui de juin à septembre se regroupent dans les eaux littorales de la baie du Prony et du canal de la Havannah. La chasse aux baleines à bosse est interdite depuis 1966. Elles migrent entre l’Australie et la Nouvelle-Calédonie où selon les observations elles s’accouplent et élèvent les baleineaux. Les eaux lagunaires sous l’influence des rejets de l’usine Goro Nickel sont une destination finale pour cette population de baleines à bosse australes. Les effets des perturbations acoustiques des rejets de l’usine éjectés en mer sous haute pression par une canalisation de 1 km de long sont sous-estimés. Les risques de marée noire induits par le trafic maritime ne sont pas abordés.

Lire la suite

La France à l’heure des baleines dans la Caraïbe

29 mai 2006

Communiqué Robin des Bois et ECCEA (Eastern Caribbean Coalition for Environmental Awareness)

Cela fait longtemps que l’Etat français n’a pas pris d’initiative positive déterminante dans le grand concert annuel sur les baleines que constitue la Commission Baleinière Internationale -CBI. A l’occasion de la 58ème session plénière (1) qui réunira les 66 pays membres à Saint-Christophe et Niéves (Saint-Kitts et Nevis) dans la Caraïbe, la France lance officiellement son projet de création de sanctuaire pour les mammifères marins dans les Antilles françaises et les Zones Economiques Exclusives adjacentes (ZEE). Il s’agit dans un premier temps de déterminer dans ce vaste périmètre les secteurs qui bénéficieront d’une protection renforcée en raison de leur importance pour la reproduction des espèces migratrices les plus observées autour de la Martinique et de la Guadeloupe et des autres îles Caraïbes placées sous la responsabilité de la France, à savoir les baleines à bosse, les rorquals communs, les rorquals de Rudolphi, les baleines de Bryde, les petits rorquals, les cachalots et les cachalots pygmées.

Lire la suite

Baleinafric

23 juin 2005

Commission Baleinière Internationale. Ulsan, Corée du Sud. 20 – 24 juin 2005.

Sous la baguette du Japon, un nouveau facteur d’unification et de coopération interafricaine est en train d’émerger et de se consolider. Le Bénin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée, la Mauritanie, le Maroc, le Sénégal soutiennent l’initiative japonaise de développer la chasse à la baleine dans le sanctuaire de l’océan austral. Le Togo, le Mali, la Gambie sont en cours d’intégration à la CBI. Seule l’Afrique du Sud a voté la résolution condamnant JARPA II. Cf communiqué Robin des Bois “J’harponne II” du 7 juin 2005.

Lire la suite

J’harponne II

7 juin 2005

A l’occasion de la 57 ème session plénière de la Commission Baleinière Internationale -CBI- qui se tiendra à Ulsan en Corée du Sud du 20 au 24 juin, le Japon présente JARPA II, un nouveau programme à long terme de chasse à la baleine en Antarctique légitimé par des recherches scientifiques. JARPA I (Japan’s Whale Research Program under Special Permit in the Antarctic) en vigueur depuis 1988 pourchasse exclusivement les petits rorquals (rorquals de Minke). Le quota annuel des prédateurs scientifiques était de 300 individus. A partir de 1995, il est passé à 400. Tout ceci se passe dans le sanctuaire Antarctique établi par la CBI en 1994.

Lire la suite

Monaco et les baleines

15 avril 2005

Robin des Bois salue la mémoire du Prince Rainier III de Monaco. Les baleines ont perdu un ami et un supporter fidèle.
La Principauté a été pionnière et fédérative dans la mise en place du sanctuaire pour mammifères marins de la mer Ligure en Méditerranée et de l’accord international ACCOBAMS (Accord pour la protection des cétacés de Méditerranée, de Mer Noire et de la zone atlantique adjacente) visant à protéger les cétacés, leurs habitats et à améliorer l’état des connaissances sur ces animaux.

Lire la suite

Coraux-Nickel

1 févr. 2005

Goro Nickel – Communiqué n°3

Note: l’occupation du site a été levée le vendredi 4 février 2005. Voir également les communiqués “Baleines Nickel-Chrome” du 17 novembre 2004 et “Garo Nickel” du 26 novembre 2004

L’association Robin des Bois soutient le blocus des entrées du chantier de la mine Goro Nickel en Nouvelle-Calédonie. Cette action est entreprise par le comité Rheebu Nuu regroupant les populations locales et les chefs coutumiers Kanak. Elle vise à protester contre l’implantation de ce projet minier canadien – extraction du nickel et affinage du cobalt – contesté par la communauté scientifique néo-calédonienne et mondiale pour ses effets négatifs sur la flore terrestre et l’environnement marin.

Lire la suite

Garo Nickel !

26 nov. 2004

Goro Nickel – Communiqué n°2

En Nouvelle-Calédonie, le projet Goro Nickel est catastrophique pour l’environnement marin et les récifs coralliens. Il est aussi désastreux pour l’environnement terrestre. Les incendies de forêts en Nouvelle-Calédonie démontrent l’insuffisance des moyens humains et techniques mis à disposition pour lutter contre les catastrophes. Cette insuffisance à terre est dupliquée en mer et sur le littoral. Les marées noires et chimiques générées par les arrivées de matières premières et les exportations de la mine de Goro-Nickel ne seraient pas traitables. Le plan et les moyens Polmar en Nouvelle-Calédonie sont dérisoires (1).

Lire la suite

Baleines Nickel-Chrome

17 nov. 2004

Goro Nickel – Communiqué n°1

Sujet : mine de nickel à Goro, au Sud de la Nouvelle-Calédonie.

Le projet en Nouvelle-Calédonie de la compagnie minière canadienne Inco connue au Canada et en Amérique Centrale pour ses infractions aux droits de l’Homme et de l’environnement doit être immédiatement suspendu par le gouvernement français, c’est-à-dire le Ministère des Finances qui contribue au projet et le Ministère de l’Ecologie qui est responsable de la protection de la biodiversité en Nouvelle-Calédonie.

Lire la suite