Risques industriels

Personne n’est à l’abri. Un avion peut s’écraser chez vous, un chimiquier ou des conteneurs toxiques s’échouer sur la plage que vous aimez. Les entrepôts flottants ou terrestres prennent feu. Les camions de matières dangereuses entrent en collision ou basculent dans la rivière. Les décharges ou les stocks de déchets à recycler prennent feu ou sont inondés. Sur le long terme, les conséquences sanitaires, environnementales et psychologiques de ces faits divers tragiques ne sont pas suivies ni maîtrisées.

Au Brésil, Voltalia récolte le vent et sème la tempête

12 juil. 2022

Au Brésil, Voltalia récolte le vent et sème la tempête

Voltalia est une entreprise à mission. Tous les voltaliens (900) ont une idée en tête, c’est d’améliorer l’environnement mondial. On pourrait presque parler de “l’ONG française” Voltalia. Elle est détenue à 71% par la famille Mulliez, propriétaire des marques Auchan, Décathlon, Leroy Merlin, Kiabi et Norauto. Voltalia vend de l’électricité à partir des ressources naturelles que sont le vent, le soleil, les rivières. La planète fonctionne bénévolement au profit de Voltalia.

Lire la suite

Brest, tous aux abris

11 févr. 2022

Brest, tous aux abris

Clôture du « One Ocean Summit »

Le lundi 28 juillet 1947, l’Ocean Liberty est à quai. Il vient de New York. Il est chargé de 3100 tonnes de nitrate d’ammonium. Un départ de feu est signalé à 12h25. Des remorqueurs l’éloignent du port de commerce et de la ville. A 17h25, il explose et projette des milliers de débris incandescents. Brest, en reconstruction après la Deuxième Guerre Mondiale, est ravagée. Le bilan humain est de 26 morts et de centaines de blessés. Si le navire et sa cargaison dangereuse n’avaient pas été éloignés à temps du cœur de la ville portuaire, c’était Beyrouth avant l’heure.

Lire la suite

Les incendies à la loupe – Normandie

23 sept. 2021

Les incendies à la loupe – Normandie

Alerté par une épidémie d’incendies liée à des activités industrielles, agricoles et commerciales, Robin des Bois a entrepris à partir de mai 2019 une veille basée sur la presse régionale et les communiqués des préfectures et autres services de l’Etat. L’association s’est livrée à un exercice d’agilité démocratique en demandant auprès des autorités des informations complémentaires sur les causes et sur le suivi administratif et environnemental des sinistres. Les délais de réponse sont parfois longs et sont justifiés par les charges importantes que les services préfectoraux et les DREAL ont à supporter avec un personnel compétent mais sous-dimensionné. Des relances ont été ici et là nécessaires. Dans la quasi-totalité des cas, nous avons reçu des réponses explicites et motivées. Les zones d’ombre résiduelles entourent principalement les entrepôts agricoles et les activités commerciales qui n’étaient pas au moment du sinistre assujettis à la nomenclature des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement et qui relevaient de la responsabilité de l’exploitant mais aussi des collectivités locales.

Lire la suite

Nitrate d’ammonium, entre amnistie et amnésie

17 sept. 2021

Mission nitrate d’ammonium, communiqué n°3

En un siècle, le nitrate d’ammonium a fait au moins 5000 morts, 25.000 blessés et mutilés, 500.000 sans-abris, évacués ou confinés. Tous les continents ont subi les ravages de cette substance bon marché.

Lire la suite

La boîte de Pandore des nitrates d’ammonium

4 août 2021

La boîte de Pandore des nitrates d’ammonium
Mission nitrate d’ammonium, communiqué n°2 : le trafic maritime Le nitrate d’ammonium est un monstre à deux têtes. L’une a tué et pollué pendant la Première Guerre Mondiale en valorisant ses capacités explosives et brisantes, l’autre nourrit en temps de paix en dopant le rendement des cultures et en polluant les eaux souterraines.

Le nitrate d’ammonium for Peace est partout dans les granges, les coopératives, sur les routes, sur les rails, sur mer et dans les ports. Se détacher de l’engrais azoté bon marché à base de nitrate d’ammonium apparaît pour la filière agricole française plus difficile que de se séparer des glyphosates.

Entre janvier et juin 2021, Robin des Bois a relevé 15 incendies dans des établissements agricoles impliquant des engrais à base de nitrate d’ammonium. Les engrais étaient stockés dans les mêmes hangars que des pneus, du foin, des hydrocarbures, de la paille, des produits phytosanitaires.

Lire la suite

Les porte-conteneurs sont des bombes (bis)

8 juil. 2021

Les porte-conteneurs sont des bombes (bis)

Une boule de feu, des ondes de choc ressenties jusqu’à 25 km du port de Jebel Ali, près de Dubaï, Emirats arabes unis, ont réveillé et inquiété les habitants dans la soirée du mercredi 7 juillet 2021. Les pompiers sont intervenus pour empêcher la propagation du feu sur les autres navires, notamment le GFS Giselle, un porte-conteneurs long de 240 m.

Lire la suite

Nitrate d’ammonium

22 juin 2021

Nitrate d’ammonium

Mission nitrate d’ammonium
Communiqué n°1 : le trafic fluvial

Les fins limiers du Conseil général de l’environnement et du développement durable (CGEDD) et du Conseil général de l’économie (CGE) ont mis la main sur plusieurs cachotteries, négligences et incohérences en préparant leur rapport sur « La gestion des risques liés à la présence d’ammonitrates dans les ports maritimes et fluviaux ».

Par ammonitrates il faut entendre nitrate d’ammonium. La substitution de langage masque l’omniprésence d’une substance qui depuis plus d’un siècle a provoqué des catastrophes meurtrières et dévastatrices. La lettre de mission signée en septembre 2020 par la ministre de l’Ecologie et le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance réussit l’exploit de ne pas utiliser une seule fois l’appellation réglementaire de nitrate d’ammonium. Le nitrate d’ammonium, c’est tabou.

Lire la suite

Nouvel incendie d’entrepôt à Aubervilliers (93)

16 avril 2021

Nouvel incendie d’entrepôt à Aubervilliers (93)

Ce matin à Aubervilliers a eu lieu un nouvel incendie d’entrepôt. C’est le 11ème dans le 93 depuis le 26 mai 2019. 11 incendies d’entrepôts en moins de 2 ans, ça fait beaucoup. Comme d’habitude, les pompiers déclarent que « il n’y a pas de risques par rapport à la nature des fumées dégagées ».

Lire la suite

Les Inspecteurs Gadget de l’OMS

31 mars 2021

Les Inspecteurs Gadget de l’OMS

Mise à jour, 31 mars 2021
Le Directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé Tedros Adhanom Ghebreyesus demande la conduite d’une enquête spécifique sur l’hypothèse d’un accident de laboratoire chinois.

Communiqué Robin des Bois du 11 février 2021
Les catastrophes sont les boosters de la sécurité. Le Titanic a fait progresser la sécurité maritime. L’Erika a poussé à la casse les tankers rouillés. Seveso a amélioré la gestion des usines à risques. Fukushima a déclenché des stress tests dans les centrales nucléaires européennes. Lubrizol a accouché du BEA (Bureau d’Enquêtes et d’Analyses) Risques Industriels. Le 18 mai 2002, 8 mois après l’attentat du World Trade Center à New York, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) « gravement préoccupée par les menaces contre les populations civiles » a invité instamment tous ses pays membres à envisager de mettre au point de nouveaux instruments permettant de maîtriser ou d’atténuer les effets de la dissémination accidentelle ou délibérée d’agents biologiques (voir en lien). L’appel de l’OMS concernait aussi les agents chimiques et radioactifs.

Lire la suite

Un Lubrizol agricole évité de justesse

22 mars 2021

L’incendie survenu hier, dimanche après-midi, dans une exploitation agricole de Mont-Cauvaire en Seine-Maritime à 18 km de Rouen souligne encore une fois la gestion hasardeuse des engrais à base de nitrate d’ammonium. La dangerosité de cette substance n’est plus à démontrer. En cas d’incendie, elle explose occasionnellement et elle pollue irrémédiablement l’air et les eaux superficielles.

Après la catastrophe de Beyrouth, le ministère de la Transition Ecologique et le ministère de l’Economie ont mis en place une mission nitrate d’ammonium dont les constats et les recommandations seront disponibles d’ici un à deux mois.

Lire la suite