Risques et accidents

Drapeau blanc sur les sites nucléaires

28 févr. 2022

Drapeau blanc sur les sites nucléaires

Ukraine – communiqué n°3. 28 février 2022 – 14h.

C’est la première fois au monde qu’un pays nucléarisé est soumis à des bombardements aériens d’une telle intensité et aux autres désordres d’une guerre moderne.

Quinze réacteurs nucléaires sont en activité en Ukraine, tous de technologie russe. Ils exigent pour leur maintenance des pièces détachées russes. L’Ukraine et la Russie sont obligées de coopérer pour garantir autant que faire se peut leur bon fonctionnement.
Les réacteurs nucléaires et les entreposages de déchets ne sont pas à l’abri d’une erreur de tir ou d’une perte soudaine d’alimentation électrique susceptibles de mettre en danger les populations et l’environnement d’Europe continentale et des pays riverains de la mer Noire.
La Russie, l’Ukraine et ses soutiens dont l’Union européenne, doivent prendre en compte cette composante nucléaire civile dans la gestion du conflit.

Lire la suite

L’atome de la discorde

25 févr. 2022

L’atome de la discorde

La Russie reprend la main sur Tchernobyl. Il s’agit pour Rosatom, société nationale pour l’énergie atomique russe, d’éviter que l’Union européenne et les Etats-Unis prennent le contrôle de la filière nucléaire de l’Ukraine (cf. encadré ci-dessous). La Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) a dépensé 700 millions d’euros pour construire un sarcophage de protection au-dessus du réacteur n°4 de Tchernobyl dévasté le 26 avril 1986. Il s’agit selon le communiqué de la BERD d’une « cage géante pour contenir le monstre » mais aussi d’une infrastructure visant sur le long terme à trier les déchets. Le sarcophage a été achevé en octobre 2019.

Lire la suite

Faits d’hiver en Arctique

18 nov. 2021

Faits d’hiver en Arctique

Une vague de froid s’abat sur l’Arctique. Au moins 8 cargos sont pris par les glaces. Ils espéraient passer librement grâce au réchauffement climatique.

Lire la suite

La porcherie de la Hague

9 nov. 2021

Enquête publique relative à une demande d’autorisation d’extension du domaine de traitement de l’usine atomique Orano la Hague*.
Commentaire n°1 de Robin des Bois

L’usine atomique de la presqu’île de la Hague en Normandie est la plus grande porcherie du monde. Bon an, mal an, elle rejette 2000 tonnes de nitrates dans la Manche soit l’équivalent du lisier de 100.000 porcs. Le plan d’épandage des atomistes est rustique. Il table sur la dilution des nitrates dans l’habitat des poissons.

Lire la suite

Le cargo atomique reprend du service

3 nov. 2021

Le cargo atomique reprend du service

Le porte-conteneurs russe Sevmorput à propulsion atomique qui avait perdu la moitié de son hélice l’année dernière alors qu’il se dirigeait sur l’Antarctique vient de quitter Saint-Pétersbourg. Il transporte 1400 tonnes de pièces détachées destinées à la centrale nucléaire de Rooppur au Bangladesh. Les colis lourds seront débarqués à Vladivostok puis transférés sur un navire conventionnel à destination du Bangladesh. Le Sevmorput empruntera la route maritime du nord-est. Selon le communiqué d’Atomflot, filiale de Rosatom, « l’équipage est prêt pour la tâche à accomplir, les caractéristiques techniques du navire lui permettront de parcourir toute la route sans l’aide d’un brise-glace. » « La livraison en temps opportun des équipements et des matériaux des centrales nucléaires en construction est déterminante pour la réalisation de nos projets dans les délais et les coûts fixés. » Le trajet Saint-Pétersbourg-Vladivostok devrait durer 25 jours.
La centrale nucléaire de Rooppur est en construction depuis 2013. Elle se compose de 2 réacteurs VVER de 1200 mégawatts. Rooppur-1 devrait fonctionner à partir de 2023, Rooppur-2 à partir de 2024.

Lire la suite

Pékin, le boomerang des sables radioactifs

16 mars 2021

Aujourd’hui, Pékin est opacifié par les poussières transportées sur plus de 2000 km par les vents d’ouest. Ce phénomène saisonnier est particulièrement violent cette année. Ce tsunami atmosphérique véhicule une mixture de sable et de produits de fission nucléaire à vie longue.

Lire la suite

Nagasaki, Hiroshima, Nada !

22 janv. 2021

Nagasaki, Hiroshima, Nada !

Ce vendredi 22 janvier 2021 est un grand jour, le Traité sur l’Interdiction des Armes Nucléaires (1) entre en vigueur.

Le 7 juillet 2017, 122 pays ont adopté ce Traité. Conformément à son article 15, il entre en vigueur 90 jours après le dépôt du 50ème instrument de ratification, d’acceptation, d’approbation ou d’adhésion. Le Honduras a été ce 50ème opposant catégorique aux armes atomiques. Toutes les puissances nucléaires se sont mises à l’écart de la Conférence d’adoption du Traité et certaines d’entre elles, la France, les Etats-Unis d’Amérique et le Royaume-Uni, lui sont ouvertement hostiles.

Lire la suite

Sevmorput, suite et fin, enfin presque

30 déc. 2020

Sevmorput, suite et fin, enfin presque

Communiqué n°9 – 11h20

Le porte-conteneurs atomique Sevmorput a jeté l’ancre à 10h20 heure française dans la baie de Néva devant Saint-Pétersbourg avec son hélice amputée de 2 pales, 97 membres d’équipage et techniciens et sans son commandant. Il avait quitté Saint-Pétersbourg à destination de l’Antarctique le 5 octobre 2020 avec une hélice neuve à 4 pales et 5000 tonnes de marchandises diverses destinées à la reconstruction de la station scientifique Vostok. En septembre, il avait déchargé à Saint-Pétersbourg 5000 tonnes de produits de la mer en provenance du Kamtchatka via Mourmansk. La mission prestigieuse du Sevmorput était donc de réussir une première mondiale, la traversée pôle Nord-pôle Sud par un cargo à propulsion nucléaire.

Lire la suite

Sevmorput – mise à jour

24 déc. 2020

Sevmorput – mise à jour

Communiqué n°8

Après la mobilisation successive des remorqueurs de haute mer Abeille Bourbon et Abeille Liberté, l’Abeille Languedoc elle aussi affrétée par la marine nationale va prendre le relais. Elle est à cette heure en face du Touquet et se dirige vers le cargo atomique russe en avarie pour l’escorter jusqu’à Dunkerque et la limite de séparation des eaux côtières avec la Belgique. Cette surveillance continue et renforcée du Sevmorput est d’autant plus indispensable que le trafic maritime dans la Manche est intense. Sur la carte, figurent en rouge les tankers de produits pétroliers, chimiques et gaziers. Cliquez sur la carte.

Lire la suite

Nouvelle position du Sevmorput

23 déc. 2020

Nouvelle position du Sevmorput

Communiqué n°7

Cliquez sur la carte.

L’Abeille Bourbon est le remorqueur de haute mer affrété par la marine nationale pour couvrir le golfe de Gascogne et le large de la Bretagne.

Le Polarstern est un navire de recherches du gouvernement allemand, capable de faire des prélèvements et des analyses en mer de résidus chimiques ou radioactifs.

Les autres remorqueurs ou embarcations spéciales ne sont pas pour l’instant identifiés.

Lire la suite