Le parvis manqué

18 mai 2021

Notre-Dame de Paris
Communiqué n°16

Le vendredi 14 mai 2021, l’Agence Régionale de Santé informait par voie de communiqué de presse qu’une augmentation des teneurs en plomb sur le parvis de Notre-Dame de Paris avait été détectée depuis le 26 avril. Après un maladroit « nettoyage à grandes eaux » dont il n’est pas précisé si elles ont été récupérées ou bien déversées dans les caniveaux et la Seine, les teneurs n’ont fait qu’augmenter avec un pic très élevé de 34.609 µg/m2 au centre du parvis (communiqué de l’ARS).

Parmi les causes de ce rebond de la contamination en plomb, les souffleries utilisées lors du tournage de Jean-Jacques Annaud, « Notre-Dame brûle », sont évoquées. L’autorisation d’utiliser des souffleries dans un environnement pollué par les poussières de plomb est un nouveau manquement aux règles de gestion des risques sanitaires sur ce chantier. Avant de dérouler le tapis rouge, il aurait été nécessaire de nettoyer la veille moquette en plomb. Cette cause potentielle n’écarte pas le constat de Robin des Bois du délitement de la résine apposée sur le parvis pour « encapsuler » les contaminations au plomb et rouvrir le parvis au plus vite aux piétinements et pique-niques. D’autre part, les vents naturels sont des souffleries régulières et tournoyantes qu’une analyse des risques complète aurait dû prendre en compte.

Laissant passer le weekend, la préfecture de police a ce lundi 17 mai annoncé un re-fermeture du parvis tout en amorçant déjà une réouverture après nettoyage. Robin des Bois conteste cette stratégie du coup par coup qui met en danger les riverains et visiteurs et demande à ce que le parvis soit définitivement fermé tant que le chantier de Notre-Dame de Paris ne sera pas terminé. Le parvis est insalubre.

____

Robin des Bois a porté plainte le 26 juillet 2019 contre X pour carences fautives dans la mise en œuvre des mesures de police générale (protection des populations face au risque d’intoxication au plomb), carences fautives dans la mise en œuvre de l’obligation d’information des populations et des travailleurs et mise en danger délibérée de la personne d’autrui. Cette plainte a été classée sans suite le 17 décembre 2020 par le procureur de la République de Paris et l’association s’est donc constituée partie civile en avril 2021.

____

Précédents communiqués de Robin des Bois sur l’incendie de Notre-Dame de Paris
https://robindesbois.org/notre-dame-de-paris/

 

 

V2

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article