Lubrizol dans le monde

10 déc. 2019

Sites de production, accidents et pollutions
10 décembre 2019

Dans ce document exclusif, Robin des Bois dresse un panoramique de toutes les activités historiques et récentes de Lubrizol dans le monde entier. L’inventaire des 60 usines s’approche de l’exhaustivité. Par contre la liste des accidents du travail, des accidents d’exploitation et des pollutions souffre de la disponibilité insuffisante de sources ouvertes en particulier en Asie, au Moyen Orient et au Brésil.

« Nous sommes prêts », « Notre fusil à éléphant est rechargé à bloc et mon doigt sur la gâchette me démange » déclarait Warren Buffett en 2011 après avoir racheté pour 9 milliards d’US$ les actifs de Lubrizol. Du chasseur au spéculateur, il n’y a qu’un pas à franchir et Warren Buffett le fait tous les jours ou presque.

Depuis que sous sa direction le fonds Berkshire Hathaway a racheté Lubrizol en mars 2011, Lubrizol n’en finit pas de grossir. 6900 employés dans le monde en 2010 et 5,4 milliards d’US$ de recettes. 8700 employés en 2018 et 6,8 milliards d’US$ de recettes. En continuant à s’appuyer sur les 2 ressources historiques et inépuisables que sont les lubrifiants -sans eux, le commerce mondial serait en panne sèche- et le PVC -sans lui l’eau n’arriverait plus au robinet et ne quitterait pas les éviers et les cuvettes de WC- la marque Lubrizol s’est diversifiée.

Le groupe Chemtool spécialiste des fluides industriels (inhibiteurs de corrosion…), lubrifiants et graisses a été absorbé fin 2011. Le groupe Vesta spécialisé dans le silicone et les thermoplastiques à usage médical a été racheté en 2014. Le montant de la transaction n’a pas été publié mais elle a été consolidée par un investissement de 10 millions d’US$ débloqués par Life Science, la nouvelle branche de Lubrizol. En même temps, Lubrizol confirme son enracinement dans le monde des lubrifiants et des fluides pétroliers en rachetant Weatherford International spécialisé dans les fluides et adjuvants de forages pétroliers et de fracturation des gisements de gaz de schiste. Ce marché bondissant n’a pas échappé à la vigilance du chasseur de bonnes affaires Warren Buffett et de ses rabatteurs.

Cerises sur le gâteau, Lubrizol s’active sur le marché des antirides et des extraits végétaux avec les rachats d’Active Organics aux Etats-Unis en 2011 et de Lipotec en Espagne en 2012. En mars 2019, la nouvelle acquisition de Phenobio près de Bordeaux dont Lubrizol depuis Cleveland, Ohio, salue la conformité avec le cahier des charges d’Ecocert, confirme l’introduction de la multinationale dans le marché des produits dits verts. Dernier rachat de Lubrizol Life Science : Bavaria Medizin Technologie GmbH en juillet dernier, une société spécialisée dans les dispositifs médicaux intravasculaires (cathéters…) et non-vasculaires.

Il est compréhensible qu’avec cette frénésie d’achats, l’usine vétuste et encombrée de Rouen n’ait pas bénéficié de financements pour remplacer ses hectares de couvertures en amiante et dimensionner un réseau de détection et d’extinction des incendies à hauteur des risques encourus. Il est aussi évident que la stratégie de développement du secteur lubrifiants de Lubrizol passe par une solution de dépannage à Rouen en attendant que les autres unités notamment en Chine puissent se substituer aux productions globales du site sinistré et amputé. Une reprise partielle des activités de Lubrizol à Rouen serait un marché de dupes. D’ici 3 à 4 ans, l’usine serait définitivement fermée, avant même d’être dépolluée.

 

AMERIQUE DU NORD

ETATS-UNIS D’AMERIQUE


Wickliffe, Ohio

Siège mondial de Lubrizol Corporation.
Usine ouverte en 1931, environ 1400 employés.

© 2018 Google Earth

1996 : Infractions au Toxic Substances Control Act (Loi sur le contrôle des substances toxiques). Amende : 23.988 $.

 

 

Du 1er octobre au 31 décembre 2016, du 1er octobre au 31 décembre 2017, du 1er janvier au 31 mars 2018 et du 1er avril au 30 juin 2019 : infractions au Clean Water Act (Loi sur la protection de l’eau). Pollution du Lac Erié.

Du 1er juillet au 30 septembre 2017, du 1er juillet au 30 septembre 2018 et du 1er juillet au 30 septembre 2019 : infractions au Resource Conservation and Recovery Act (Loi sur la protection et la valorisation des ressources) qui encadre la gestion des déchets solides dangereux et non dangereux.


Avon Lake, Ohio

Usine ouverte en 1946, rachetée par Lubrizol en 2004. Plus de 200 employés.
Production : Estane® et autres résines et polymères.

© 2018 Google Earth

22 août 2019: une réaction chimique déclenche un incendie dans un stockage de peroxyde organique à température dirigée (5 à 23°).

 


Painesville, Ohio

Usine ouverte en 1956. Environ 450 employés.
Production : produits chimiques spécialisés utilisés dans les moteurs, les boîtes de vitesse, les tracteurs, moteurs de navires …

Le pire scenario d’accident majeur sur l’usine de Painesville concerne le sulfure d’hydrogène. 83.330 personnes seraient exposées au nuage dans un rayon de 7,5 km autour du site.

© 2018 Google Earth

© Lubrizol

12 juillet 2018 : les pompiers de Painesville interviennent sur une fuite de lubrifiants provenant d’un camion sortant de l’usine Lubrizol avec une vanne non sécurisée. Le liquide dégageant une forte odeur en raison de la présence de mercaptan s’est répandu sur 2 km de voirie. Lubrizol travaille toute la nuit à réduire les odeurs.

© Painesville Fire Department


Brecksville, Ohio

Usine ouverte en 1946. Environ 600 employés.

© 2018 Google Earth

© Lubrizol

Bowling Green, Ohio

Production : tensioactifs et mélanges de tensioactifs et additifs. La plupart des produits sont liquides et sont utilisés dans des détergents industriels, des shampoings et dans l’industrie cosmétique.

Deer Park, Texas

Usine ouverte en 1951. 600 employés et 250 sous-traitants.
Production : additifs pour lubrifiants.

Le pire scenario d’accident majeur sur l’usine de Deer Park concerne le chlore. 27.633 personnes seraient exposées au nuage dans un rayon de 4,7 km autour du site.

© 2018 Google Earth

© 2019 Google Street View

© Christopher Ebdon

1993 : depuis plusieurs années, les employés de la raffinerie Shell se plaignent des rejets atmosphériques du site Lubrizol. Ils sont à ce point fréquents que le site Shell dans son inventaire des malaises, maladies et accidents du travail exclut « les évènements Lubrizol ». Le 25 janvier au matin, un nouveau nuage d’oleum (acide sulfurique fumant) survole le site Shell. Un des salariés, Lenzie Butler, meurt 3 jours après. Shell et Lubrizol ont de concert vite démenti que la mort de M. Butler puisse être liée au rejet d’oleum et qualifiée d’accident du travail. La famille de la victime et 12 employés de Shell ont porté plainte contre Lubrizol. M. Reel, le directeur de Lubrizol Texas à l’époque et 4 cadres du site de Deer Park ont reconnu que la citerne d’oleum n’était pas au moment du dégagement équipée d’une soupape de sécurité. « Nous avons fait beaucoup d’efforts depuis pour éviter le rejet atmosphérique de produits chimiques hors de notre site. Mais malgré tout, quelques uns de nos voisins chez Shell continuent à être incommodés par des mauvaises odeurs qui viennent de chez nous » déclare M. Reel au Houston Chronicle courant 1994.

23 février 2011: mort par inhalation de vapeurs d’hydrogène sulfuré de David Godines, salarié d’Austin Industrial Speciality Services, une entreprise sous-traitante permanente de Lubrizol chargée du nettoyage des citernes des wagons et des camions utilisés par Lubrizol pour transporter ses produits finis ou intermédiaires. Les laveurs de citernes mobiles de Lubrizol sont exposés à une moyenne de 200 produits chimiques par trimestre. Le juge du tribunal administratif d’Atlanta, Géorgie, a reconnu 2 ans après l’accident que Lubrizol et son sous-traitant n’avaient pas fourni à la victime l’apprentissage, les moyens physiques et documentaires qui étaient nécessaires à la maîtrise de sa sécurité. Quand enfin, un employé de Lubrizol avait introduit à un détecteur d’hydrogène sulfuré à l‘intérieur du wagon citerne au fond duquel M. Godines était inanimé, le signal OL (Overload/Saturé) est immédiatement apparu sur l’écran. Le jugement a été confirmé en appel.

2012 : fuite de chlore et intoxication d’un employé.

2015 : 4 infractions graves aux critères de l’OSHA (Occupational Safety and Health Administration/Administration pour la sécurité et de la santé au travail) sur la gestion de la sécurité opérationnelle des produits chimiques hautement dangereux, sur la gestion des déchets dangereux et sur les protocoles d’intervention en situation d’urgence. Amende: 14.000 $.

Infractions au Clean Water Act:
1991 : rejets non autorisés d’effluents. Amende: 60.000 $
1992 : rejets non autorisés d’effluents. Amende: 100.000 $
2018 : rejets d’hydrocarbures. Amende: 32.343 $

Infractions au Clean Air Act:
Année 2009. Amende: 20.410 $
Année 2010. Amende: 143.460 $
Année 2013. Amende: 61.796 $
Année 2014. Amendes: 12.688 $ et 15.000 $
Année 2015. Amende: 30.000 $
Année 2016. Amende: 13.125 $
De 2017 à aujourd’hui: infractions graves et constantes concernant les rejets en Composés Organiques Volatils.

L’EPA considère que Shell, Occidental Chemical et Lubrizol sont coresponsables de la pollution par PCB, dioxines et autres micropolluants du bayou Patrick, un cours d’eau qui longe la plateforme industrielle de Deer Park. Depuis 16 ans, les 3 compagnies refusent de contribuer à l’assainissement de ce site aquatique pollué.


Bayport Plant, Pasadena, Texas

Usine ouverte en 1967. Une centaine d’employés.
Production : additifs pour lubrifiants.

Le pire scenario d’accident majeur sur l’usine de Bayport concerne l’acrylonitrile. 14.673 personnes seraient exposées au nuage dans un rayon de 3,2 km autour du site.

© 2018 Google Earth

Le 9 juillet 2013, l’EPA impose à Lubrizol une amende de 225.400$ pour infractions au Clean Air Act (Loi sur la protection de l’eau). Défaillances dans la maintenance et la réparation de valves et canalisations de connexion.

Depuis 2017, infraction grave au Clean Air Act (Loi sur la protection de l’air).

2018-2019 : discrimination raciale à l’intérieur de l’usine. Taye Falobi, chimiste d’origine nigériane, est victime d’insultes ad hominem et de graffitis racistes sur ses vêtements de travail. La direction se refuse à tout commentaire à cause de l’instruction judiciaire en cours.

 

Lewisville, Texas

Active Organics, racheté par Lubrizol en 2011 et Lipotec racheté en 2012 (cf. Espagne).

© 2018 Google Earth

© Tom Marshall

Houston, Texas

© 2018 Google Earth

Elmendorf, Texas

Usine Weatherford, rachetée par Lubrizol en 2014.
Production : adjuvants et fluides chimiques pour les activités de forage et de fracturation hydraulique des gisements de pétrole et de gaz de schiste.

© 2018 Google Earth


Leetsdale, Pennsylvanie

© 2018 Google Earth

Le 17 novembre 2015, incendie et explosion. 200 pompiers sont mobilisés. Au moins 2 produits toxiques par inhalation brûlent : le persulfate d’ammonium et le chlorure de sodium. Un entrepôt est détruit et un deuxième sérieusement endommagé. 75 maisons sont évacuées. 8 personnes sont prises en charge par les équipes médicales, 3 pompiers et 5 employés de l’usine, dont 1 victime de brûlures. Confinement des élèves à l’intérieur des écoles d’Ambridge, 4 km au nord, 500 élèves environ, d’Aliquippa, 10 km au nord, 600 élèves environ et d’Hopewell, 12 km à l’ouest, 300 élèves environ.

2016 : infractions aux critères de l’OSHA concernant la gestion de la sécurité des procédés pour les produits chimiques hautement dangereux. Amende: 3000 $.


Bethlehem, Pennsylvanie

Lubrizol Life Science Health

© 2018 Google Earth


Louisville, Kentucky

Usine ouverte en 1942, rachetée par Lubrizol en 2010.
Production : résines et polychlorure de vinyle surchloré utilisés en tuyauterie et canalisations industrielles ; latex pour enduits pour papier ou intérieurs d’automobiles.

Le pire scenario d’accident majeur sur l’usine de Louisville concerne le chlore. 795.131 personnes seraient exposées au nuage dans un rayon de 22,5 km autour du site.

© 2018 Google Earth

Du 1er juillet au 30 septembre 2016, infractions au Clean Water Act pour rejets d’effluents au delà de la limite autorisée.

Du 1er octobre au 31 décembre 2017, infractions au Clean Water Act.

Du 1er avril au 30 juin 2019 au moins, infractions au Clean Water Act pour rejet d’effluents au delà de la limite autorisée dans la rivière Ohio.


Calvert City, Kentucky

Usine construite en 1957, rachetée par Lubrizol en 2004. 77 employés.
Production : Carbopol utilisé pour épaissir et conserver des produits comme des gels industriels ; une gamme sans benzène polymérisé est utilisable dans les produits pharmaceutiques et d’hygiène corporelle. Le Carbopol fabriqué à Calvert City est certifié Halal et Kasher.

© Lubrizol


Wilmington, Massachussetts

© 2019 Google Street View

23 décembre 2010: un employé est amputé de l’annulaire de la main gauche en procédant au débourrage d’une extrudeuse. Amende : 7000 $.

 

Du 1er janvier 2018 au 30 juin 2019, infraction au Clean Water Act.

 

 


Gastonia, Caroline du nord

Usine ouverte en 1973, rachetée par Lubrizol en 2004. 85 employés.
Production : résines et revêtements en latex utilisés dans les textiles, les adhésifs, les peintures …

Le pire scenario d’accident majeur sur l’usine de Gastonia concerne le monomère d’acétate de vinyle. 1239 personnes seraient exposées au nuage dans un rayon de 1,45 km autour du site.

© 2018 Google Earth

© 2019 Google Street View

12 août 2011 : 3 infractions aux critères de l’OSHA sur l’entretien et la fonctionnalité des voies de secours et sur la sécurité des engins abrasifs rotatifs.

 


Spartanburg, Caroline du Sud

© 2018 Google Earth

2005 : infraction grave aux critères de l’OSHA concernant les espaces confinés exigés par le permis. Amende : 1875 $.

 

 

Depuis février 2019, infractions au Resource Conservation and Recovery Act (Loi sur la protection et la valorisation des ressources) qui encadre la gestion des déchets solides dangereux et non dangereux.

 


Pedricktown, New Jersey

Usine rachetée en 2004. 45 employés.
Production : émulsion de latex acrylique utilisée comme enduit ou adhésif.

Le pire scenario d’accident majeur sur l’usine de Pedricktown concerne l’acrylonitrile. 8116 personnes seraient exposées au nuage dans un rayon de 5 km autour du site.

© 2018 Google Earth

Le 3 octobre 2018, 11 infractions, dont 10 graves aux critères de l’OCHA concernant :
– L’obligation d’avoir un dispositif de protection contre les chutes et un dispositif de protection contre les chutes d’objets,
– La gestion de la sécurité des procédés pour les produits chimiques hautement dangereux,
– Les opérations relatives aux déchets dangereux et aux interventions d’urgence,
– L’information sur les dangers des substances mises en œuvre,
– Les systèmes d’alarme.
Lubrizol, passible d’une amende de 34.191$, conteste les infractions.


Linden, New Jersey

Dock Resins Corp. racheté par Lubrizol en 2002.

27 février 2004: un employé meurt dans un feu à inflammation instantanée. Amende : 2500$.

 

 

Ce site ne serait plus exploité par Lubrizol.


Paso Robles, Californie

© 2018 Google Earth

3 avril 2018: un employé est brûlé au visage par un jet de produits chimiques. Défaillance d’un mode opératoire. Amende: 24.750$.

 


Corona, Californie

Usine Vesta, rachetée par Lubrizol en 2014.
Production : silicone à usage médical.

© 2018 Google Earth


Rockton, Illinois

Usine Chemtool ouverte en 2008, rachetée par Lubrizol en 2011.
Production : fluides industriels (inhibiteurs de corrosion…), lubrifiants et graisses.

© 2018 Google Earth


Crystal Lake, Illinois

Usine Chemtool ouverte en 1979, rachetée par Lubrizol en 2011.
Production : fluides industriels (inhibiteurs de corrosion …), lubrifiants et graisses.

© Marion White


Midland, Michigan

© 2018 Google Earth

© 2019 Google Street View


Victor, Montana

Usine Vesta, rachetée par Lubrizol en 2014.
Production : silicone à usage médical.

© 2018 Google Earth


Franklin, Wisconsin

Usine Vesta, rachetée par Lubrizol en 2014.
Production : silicone à usage médical.

© 2018 Google Earth

 

AMERIQUE DU SUD

BRESIL

 

Belford Roxo, Etat de Rio de Janeiro

Usine ouverte en 1980. Plus de 100 employés.
Production : additifs pour lubrifiants, tensioactifs et polymères.

© Lubrizol

© Welton Alves


Paulínia, Etat de São Paulo

Usine ouverte en 2015. 50 employés.
Production : polymères acryliques, styrène acrylique, polymères d’acétate de vinyle et résines utilisés en revêtements de peintures, toitures, vernis et papiers.

© Lubrizol

 

ASIE

ARABIE SAOUDITE

 

Yanbu

Lubrizol Transarabia Company
Usine ouverte en 1986.
Production : additifs pour lubrifiants et modificateurs de viscosité.

© Image 2019 Maxar Technologies / 2018 Google Earth

© Musthafa Haris

 

CHINE

Zhuhai, province du Guangdong

Usine ouverte en 2013. Plus de 170 employés.
Production : additifs et modificateurs de viscosité pour huile moteurs, chaînes de transmission, lubrifiants industriels.

© Image 2019 Maxar Technologies / 2018 Google Earth

« L’usine Lubrizol de Zhuhai traduit notre volonté de renouveler nos investissements pour moderniser les process, monter d’un cran en efficacité et élargir nos capacités globales de production en fonction des besoins du marché ». Site internet de Lubrizol.


Pudong, province de Shanghai

© Image 2019 Maxar Technologies / Google Earth


Qingpu, province de Shanghai

© Image 2019 Maxar Technologies / Google Earth


Songjiang, province de Shanghai

© Image 2019 Maxar Technologies / Google Earth

Lubrizol a un autre site de production dans la province de Shanghai. Sa fonction et sa localisation exacte n’ont pas pu être identifiées par Robin des Bois.
Lubrizol est implanté à Shanghai depuis 2012 au moins et 3 sites dans cette province sont postérieurs à 2015.


Binhai, municipalité autonome de Tianjin

Dans la zone industrialo-portuaire de Tianjin.

 

INDE

Navi Mumbai, Etat du Maharashtra

Usine ouverte en 1969. 322 employés.
Production : additifs et bactéricides pour carburants et lubrifiants.

© Lubrizol


Dahej, Bharuch, Etat du Gujarat

Usine ouverte en 2016.
Production de polychlorure de vinyle surchloré (CPVC).

“Warren Buffet’s Lubrizol set up its first unit in Gujarat, may plan for 2nd unit”, Economic Times of India du 3 avril 2014.

 

 

 

 

 

© Image 2019 Maxar Technologies / 2018 Google Earth

© Harshil Rajdev


MALAISIE

Seremban, Etat de Negeri Sembilan

© Image 2019 Maxar Technologies / 2018 Google Earth

© 2019 Google Street View

 

SINGAPOUR

Penjuru

Usine ouverte en 1982. 110 employés.
Additifs pour lubrifiants et carburants.

© Image 2019 Maxar Technologies / 2018 Google Earth

© Benedict Chen

© Rahman Parvez

 

JAPON

Kinuura, Préfecture d’Aichi

Usine ouverte en 1959.
Production : additifs et modificateurs de viscosité. Additifs pour huiles moteur.

© 2018 Zenrin / Google Earth

 

OCEANIE

AUSTRALIE

 

Silverwater, Etat de Nouvelle-Galles du Sud

Usine ouverte en 2000.
Additifs pour lubrifiants.

© 2018 Google Earth

© 2019 Google Street View

AFRIQUE

AFRIQUE DU SUD

 

Isipingo Beach, province du KwaZulu-Natal

Production: lubrifiants

© 2018 AfriGIS (Pty) Ltd. / 2019 Maxar Technologies/ 2018 Google Earth

© 2019 Google Street View

 

Lubrizol historique a deux piliers : le lubrifiant qui met de l’huile dans les engrenages et les pistons de tout ce qui bouge, transporte, broie et pollue et le PVC qui tient à bout de tuyaux le flambeau du chlore, des dioxines et des additifs plastifiants, plus exactement le CPVC (polychlorure de vinyle surchloré) fabriqué et commercialisé sous la marque Flow Guard Gold.
Des millions de kilomètres de tuyaux en PVC de Flow Guard Gold transportent des eaux de toutes sortes dans le monde entier. Il y a 4 ans, les avocats de ClassAction.org – Etats-Unis – avaient rassemblé des preuves de la fragilité et du vieillissement prématuré des canalisations et raccordements en PVC fabriqués avec la résine Flow Guard Gold telle qu’elle était formulée entre 2007 et 2012. Les fissures étaient notamment constatées dans des systèmes sprinkler d’extinction automatique des incendies à l’intérieur des locaux commerciaux, résidentiels et industriels. Quatre ans plus tard, Lubrizol a en quelque sorte corroboré les critiques en annonçant la mise au point de nouveaux systèmes de raccordement Flow Guard Gold capables de supporter sans risque de dégradation et de fissuration un débit d’eau 5 fois supérieur aux anciens dispositifs.
Conformément à sa politique de récupération et de recyclage de l’écologie, Lubrizol insiste par la même occasion sur sa contribution à la haute qualité environnementale du bâti (« Green Building certifications ») et à la lutte contre le gaspillage de l’eau.
Nul doute que dans sa lancée et sa relance du PVC, l’influence et la présence de Lubrizol en Afrique vont se confirmer. La compagnie peut s’appuyer pour la transformation de sa résine en tuyaux et leur commercialisation sur l’usine de First Plastics à Casablanca, Maroc, sur les usines de Flo-tek au Botswana et en Afrique du Sud et sur les 2 usines de Karishma à Lagos et à Kano au Nigeria.
First Plastics, Flo-tek et Karishma sont liés avec Lubrizol par des accords de licence Flow Guard Gold PVC. L’Afrique peut voir l’avenir en PVC.

 

EUROPE

ALLEMAGNE

 

Billbroookdeich 157, Hambourg

Usine ouverte en 1860, rachetée par Lubrizol en 1998. 45 employés.
Production : additifs pour liquide de refroidissement et lubrifiants industriels.

© SH-Presseservice

© Mariusz Michalak

6 août 2015 : dégagement d’un nuage corrosif comprenant des formaldéhydes suite à une réaction chimique non maîtrisée. L’alerte est donnée à 20h45 par une femme de ménage. Le nuage se propage jusqu’au centre ville de Hambourg. 100 clients d’un hôtel voisin sont évacués à la caserne des pompiers où 150 personnes sont examinées par des médecins urgentistes. Elles se plaignaient d’irritations des voies respiratoires, des yeux, des muqueuses, de la peau, de maux de tête et de nausées. 20 victimes sont admises en clinique. Les habitants de 21 quartiers sont incités via la radio, des SMS, Facebook, Twitter et l’application d’alerte « Katwarn » à se confiner chez eux. Les secours ont estimé que le recours à des véhicules avec haut-parleurs n’était pas nécessaire et les sirènes ne sont plus opérationnelles. Trois salariés de Lubrizol font l’objet de poursuites judiciaires. Ils sont soupçonnés de ne pas avoir maîtrisé le process de fabrication du Contram MBO, une solution caustique visant à empêcher la formation de bactéries dans les lubrifiants.


Ritterhude, land de Basse-Saxe

Usine ouverte en 1984. Plus de 100 employés.
Production : modificateurs de surface utilisant des cires pour des peintures, enduits et encres d’impression. Les additifs cireux se présentent sous des formes allant de poudre micronisée à des préparations cireuses liquides.

 

© Lubrizol

Bavaria Medizin Technologie GmbH rachetée par Lubrizol en 2019.
Production: dispositifs intravasculaires (cathéters…) et non-vasculaires.

© 2018 Google Earth


ROUMANIE

Sibiu

Bavaria Medizin Technologie GmbH rachetée par Lubrizol en 2019.
Production: dispositifs intravasculaires (cathéters…) et non-vasculaires.

© BMT GmbH

 

BELGIQUE

Oevel-Westerlo, province d’Anvers, région flamande

Usine ouverte en 1972. Plus de 150 employés.
Production : polyuréthane thermoplastique (TPU) Estane® et polychlorure de vinyle surchloré (CPVC) TempRite®. Estane® est utilisé dans les vêtements de sport, les smartphones … et TempRite® dans la tuyauterie et canalisations.

 

© Lubrizol

© Jef Hannes

19 octobre 2012. 16h. Incendie dans un stockage de polyuréthane. Gros dégagement de fumée noire « irritante mais pas toxique » selon le maire et les pompiers. Confinement des riverains. Evacuation du centre commerciale d’Olen.

7 juillet 2018. 13h45. Perte d’une quantité inconnue d’acide adipique, une substance corrosive. Deux employés admis à l’hôpital pour examen. Confinement des riverains. « Des mesures seront prises pour que cela ne se reproduise pas » assure Lubrizol dans un communiqué.

 

Kallo-Beveren, province de Flandre-Orientale, région flamande

Usine classée SEVESO seuil haut
Production : résine de polyuréthane, polychlorure de vinyle …

© 2018 Google Earth


Boortmeerbeek, province du Brabant flamand, région flamande

Usine Chemtool rachetée par Lubrizol en 2011.

© 2018 Google Earth

PAYS-BAS

Farmsum

Usine classée SEVESO seuil haut.
Production : polychlorure de vinyle surchloré (CPVC).

© 2018 Google Earth

20 juin 2019 : dégagement d’acide chlorhydrique.

 

 

ESPAGNE

Gava, Barcelone

Lipotec, Lipofoods et Diverdrugs rachetés par Lubrizol en 2012. 141 employés.
Production : Lipotec fabrique notamment de l’acetyl hexapeptide-8 employé pour des applications antirides.

© 2018 Google Earth

© Cesar Parga


Montmeló, Barcelone

Usine classée SEVESO seuil bas.
Usine ouverte en 1966, rachetée par Lubrizol en novembre 2011, 99 employés.

Production: polymères (Estane®, Pearlthane™, Pearlcoat™, Pearlstick™ et Pearlbond™) utilisés dans les vêtements de sport, les smartphones, les articles de loisir, l’impression 3D, les adhésifs …

© Lubrizol


Sant Cugat del Vallès, Barcelone

Usine classée SEVESO seuil bas.
Usine ouverte en 1957. 75 employés.

Production : polymères acryliques utilisés dans l’impression numérique, les peintures et enduits, le papier et le textile …

© Lubrizol

 

ROYAUME-UNI

Barnsley, comté du Yorkshire du Sud

Usine ouverte en 1976. Moins de 100 employés.
Production : retardateurs de flammes, revêtements de textiles techniques…

© 2018 Google Earth

© Lubrizol

 

Hazelwood, comté du Derbyshire

Usine ouverte en 1947 – Centre européen de recherche et développement, tests de produits. Plus de 350 employés.
Extension autorisée malgré l’opposition des habitants.

© 2018 Google Earth


Huddersfield, comté du Yorkshire de l’Ouest

Usine classée SEVESO seuil haut.
Usine de fabrication de produits chimiques ouverte en 1916, rachetée par ICI (Imperial Chemical Industries) en 1926 et acquise par Lubrizol en 2004. Moins de 100 employés.
Production : additifs pour enduits. Résines, polymères, dispersants et promoteurs d’adhérence aqueux et à base de solvants pour les industries des métaux et revêtements.

© 2018 Google Earth

© Lubrizol

 

Lubrizol, Syngenta, Arch Timber Protection Limited sont implantés sur une partie d’un ancien site d’ICI. Les 3 entreprises sont classées parmi les plus potentiellement dangereuses dans le comté. Les sites de la même catégorie sont Black Cat, une fabrique de feux d’artifice et Hanson’s Logistics. Les pompiers du comté ont décidé en 2017 de quadrupler la contribution financière annuelle de ces entreprises à l’élaboration des plans de sûreté. Elle est passée de 1000 à 4100 £ (1200 à 4800 €). Un exercice de terrain annuel ou triennal selon la dangerosité présumée des sites est désormais obligatoire. Chaque exercice est facturé à l’industriel environ 13.000 £ (15.260 €).


FRANCE

Saucats, Gironde

Laboratoire Phenobio racheté par Lubrizol en 2019.
Production: extraits d’origine naturelle et de principes actifs végétaux.
“Avec cette acquisition, les clients de Lubrizol auront accès à de nouveaux extraits botaniques conformes aux normes ECOCERT® et COSMOS qui répondent aux attentes des utilisateurs finaux en matière de naturalité et de durabilité dans le monde entier.” Communiqué Lubrizol du 18 mars 2019.

© 2018 Google Earth


Mourenx, Pyrénées-Atlantiques

Usine classée SEVESO seuil haut.
Usine ouverte en 1991.
Production : additifs soufrés pour lubrifiants poids-lourds.

© 2019 Maxar Technologies / Google Earth


Oudalle, Seine-Maritime

Usine classée SEVESO seuil haut.
Usine ouverte en 1969.
Production : spécialités chimiques utilisées dans la lubrification des moteurs, des boîtes de vitesse ou encore à des fins industrielles.

© Google Earth

© Vinz asmr

20 février 1995. Rejet d’un nuage d’acide chlorhydrique.

8 janvier 2003. Rejet de 110 t de dioxyde de soufre.

17 avril 2003. Explosion et incendie. L’événement est dû à une erreur de consignation. Il y avait dans l’unité en arrêt technique un combustible, un comburant et une source de chaleur. Le réacteur considéré comme vide à cause d’un protocole de mise en sécurité défectueux n’avait pas été déconnecté du circuit de chauffage. Les paramètres du réacteur étaient reportés en salle de contrôle mais personne ne les a surveillés.

17 avril 2009. Dégagement de mercaptan, 5 employés d’une société voisine sont victimes de nausées, céphalées et vomissements.

7 mai 2009. Rejet de mercaptan, évacuation sanitaire de salariés d’une entreprise voisine victimes de nausées, céphalées et vomissements.

3 septembre 2019. Incendie sur le site. Il faudra 4 heures à 50 sapeurs-pompiers pour maîtriser le feu.


Rouen Seine-Maritime

Usine classée SEVESO seuil haut.
Usine ouverte en 1954.
Production : additifs pour lubrifiants et pour peintures (fabrication et conditionnement).

© Google Earth

30 octobre et 3 novembre 1975 : fuites de mercaptan perceptibles jusqu’à Dieppe, fuite spontanée de nombreux riverains, incinération de denrées alimentaires contaminées par les retombées de composés soufrés à cause de la non-fermeture des systèmes de ventilation dans un supermarché sur la trajectoire du panache.

24 août 1989 : augmentation anormale de la température sur une unité de fabrication, nouvelle fuite de mercaptan.

21 janvier 2013 : augmentation anormale de la température et décomposition thermique de di-alkyl dithiophosphate de zinc (DATP). L’installation de traitement des gaz de l’unité sature. Rejet direct de mercaptan. Le panache nauséabond est senti de la région parisienne à Londres. Le numéro d’alerte du réseau gaz au Royaume-Uni (National Grid) qui reçoit en jour normal entre 5000 et 10.000 appels reçoit le 22 janvier 100.000 appels d’habitants soupçonnant une fuite domestique de gaz.  Amende de 4000 €. Cf. communiqué de Robin des Bois « Fuite de mercaptan depuis le site Lubrizol de Rouen » du 22 janvier 2013.

29 septembre 2015 : 2000 litres d’hydrocarbures déversées dans le réseau d’évacuation des eaux pluviales puis la Seine lors d’un transfert entre 2 bacs.

26 septembre 2019: incendie et explosion. Cf. les communiqués de Robin des Bois et le comptoir Lubrizol, page d’informations sur cet accident.

 

Robin des Bois, Décembre 2019.

Sources :
Belga.
Chemtool.
Commission Européenne, SPIRS (Seveso Plants Information Retrieval System).
Environmental Justice And Health Alliance For Chemical Policy Reform, Who’s in danger of a chemical disaster?, 2014.
Health and Safety Executive, United Kingdom.
Het Nieuwsblad.
Lubrizol.
Ministère de la Transition écologique et solidaire / Direction générale de la prévention des risques, le Bureau d’Analyse des Risques et Pollutions Industriels (BARPI), Base ARIA (Analyse, Recherche et Information sur les Accidents).
Mopo, Hamburger Morgen Post.
Paris Normandie.
Public Health England, Centre for Radiation, Chemical and Environmental Hazards, ‘Le pong’ – a public health incident?, 2014.
Robin des Bois, Archives.
Royal Commission for Jubail & Yanbu, Kingdom of Saudi Arabia.
The Right-to-Know Network.
United States Department of Labor, Occupational Safety and Health Administration.
United States Environmental Protection Agency, Enforcement and Compliance History Online.

 

 

Imprimer cet article Imprimer cet article