Posts Tagged "Aprochim"

Aprochim. L’usine à la campagne

4 avril 2011

Suite à l’alerte au début de l’année 2011 sur le dépassement du seuil sanitaire en PCB dans un prélèvement de lait, les investigations élargies dans un périmètre de 3 km autour d’Aprochim aboutissent à ce jour à la mise sous séquestre totale ou partielle du cheptel de 8 exploitations agricoles à Grez-en-Bouère et à Bouère dans la Mayenne. La quasi-totalité des dépassements concerne les viandes et les graisses de veaux. Pour le lait, la situation est fluctuante et à ce jour la commercialisation de la production d’une seule exploitation est suspendue. Les élevages industriels de poules ne sont pas touchés mais ce constat devra être consolidé quand les parcours de plein air seront au printemps rétablis. Par contre, les recherches diligentées par l’Agence Régionale de Santé font apparaître dans les basses cours domestiques des imprégnations en PCB et en dioxines supérieures à la moyenne nationale. La logique géographique de la contamination désigne Aprochim comme responsable principal. Aprochim est l’une des installations agréées en France pour la décontamination des transformateurs et masses métalliques contaminées aux PCB. Elle est en activité depuis 1990 et a traité plus de 200 milles tonnes de matériaux contaminés. Une entreprise voisine d’Aprochim est susceptible de relâcher dans l’atmosphère des PCB et des dioxines ; spécialisée dans le délaquage à chaud de pièces métalliques, elle est en difficultés financières et n’a pas la trésorerie suffisante pour procéder à une analyse de ses rejets atmosphériques.

Lire la suite

Aprochim. L’usine à la campagne

4 avril 2011

Suite à l’alerte au début de l’année 2011 sur le dépassement du seuil sanitaire en PCB dans un prélèvement de lait, les investigations élargies dans un périmètre de 3 km autour d’Aprochim aboutissent à ce jour à la mise sous séquestre totale ou partielle du cheptel de 8 exploitations agricoles à Grez-en-Bouère et à Bouère dans la Mayenne. La quasi-totalité des dépassements concerne les viandes et les graisses de veaux. Pour le lait, la situation est fluctuante et à ce jour la commercialisation de la production d’une seule exploitation est suspendue. Les élevages industriels de poules ne sont pas touchés mais ce constat devra être consolidé quand les parcours de plein air seront au printemps rétablis. Par contre, les recherches diligentées par l’Agence Régionale de Santé font apparaître dans les basses cours domestiques des imprégnations en PCB et en dioxines supérieures à la moyenne nationale. La logique géographique de la contamination désigne Aprochim comme responsable principal.

Lire la suite