Posts Tagged "Le Havre"

Sur le front de l’anti-éolien offshore

25 sept. 2021

Sur le front de l’anti-éolien offshore

Après Caen le 19 juin 2021 (reportage ici), Robin des Bois a participé aux rassemblements du Havre et de Cherbourg aux côtés des marins-pêcheurs. Ils ont pour la plupart enquillé après une nuit de travail en mer une journée de manifestation pour dire non aux éoliennes offshore et à la destruction du milieu marin. Une partie des positions de Robin des Bois contre la filière éolienne depuis 2004 et nos commentaires lors des enquêtes publiques de 2015 à Saint-Nazaire, Courseulles-sur-Mer et Fécamp sont disponibles dans la rubrique “Usines offshore“. Reportage.

Lire la suite

Sur le front de l’anti-éolien offshore

25 sept. 2021

Sur le front de l’anti-éolien offshore

Après Caen le 19 juin 2021 (reportage ici), Robin des Bois a participé aux rassemblements du Havre et de Cherbourg aux côtés des marins-pêcheurs. Ils ont pour la plupart enquillé après une nuit de travail en mer une journée de manifestation pour dire non aux éoliennes offshore et à la destruction du milieu marin. Une partie des positions de Robin des Bois contre la filière éolienne depuis 2004 et nos commentaires lors des enquêtes publiques de 2015 à Saint-Nazaire, Courseulles-sur-Mer et Fécamp sont disponibles dans la rubrique “Usines offshore“. Reportage.

Lire la suite

Kalliopi RC, un réfugié mécanique au Havre

11 mars 2016

Kalliopi RC, un réfugié mécanique au Havre

Le Kalliopi RC, ex Hoechst Express, est le 4ème de la série des 8 porte-conteneurs Samsung 4600. Ils ont été construits entre 1991 et 1994 pour l’armement allemand Hapag-Lloyd. Longs de 294 m, ils faisaient à l’époque figure de géants.

En mars 2015, Hapag-Lloyd, le n°6 mondial du porte-conteneurs, se débarrasse de ses plus vieilles unités. 2 Samsung 4600 partent immédiatement à la démolition en Chine. Les 6 sisterships rescapés jouent les prolongations.

Lire la suite

Le Modern Express. Redressé mais pas sans tort

2 mars 2016

Il a été remis dans le bon sens le 22 février. « Pour les besoins de l’enquête », les autorités espagnoles ont interdit l’accès au navire jusqu’au 26 février y compris pour les experts, les armateurs, les affréteurs ou leurs représentants.

En terme technique, le Modern Express est un roulier (Ro Ro, Roll On/Roll Off) PCTC – Pure Car and Truck Carrier – autrement dit dédié exclusivement au transport de matériel roulant.

Le Modern Express était chargé de 3600 t de bois ou 4089 t selon les versions, réparties en 4 essences, okan, azobé, movingui, tali et d’engins de chantiers. Les bois précieux devaient être débarqués au Havre et étaient destinés à des entreprises européennes.

Lire la suite

Modern Express : le fardeau du bois

8 févr. 2016

Communiqué Modern Express n°5

Selon son affréteur, European Roro Lines, le Modern Express transportait 3600 tonnes de fardeaux de bois en planche. Le directeur de l’ERL France souligne que les transporteurs de voitures et autres matériels roulants ne sont pas adaptés au transport de bois en grume (1).

Est-ce que pour autant les navires de la catégorie du Modern Express sont adaptés au transport de bois en fardeaux ? S’ils sont insuffisamment cerclés et mal saisis dans les ponts-garage du navire, ils peuvent se disloquer et basculer. Les planches par milliers de tonnes risquent alors de s’amasser sur un des bords du navire et d’entraîner une gîte irréversible.

Lire la suite