Baleines et mammifères marins

Elles sont dans les légendes, les littératures et les mers, adorées, honnies, chassées, mangées, échouées, accidentées, polluées et à ce jour rescapées des grands essors alimentaires et industriels. Les baleines rendent de nombreux services aux écosystèmes. Sur terre, les baleines et les mammifères marins ont besoin de porte-parole. Cette lourde responsabilité, Robin des Bois l’exerce depuis 1986 à la Commission Baleinière Internationale et là où les cétacés, les pinnipèdes et les siréniens s’aventurent, c’est à dire partout, sauf dans l’espace extraterrestre et encore nous y rencontrons la Constellation de la Baleine.

Les baleines en eaux troubles

26 juil. 2001

La 53 ème session plénière de la Commission Baleinière Internationale -CBI- se terminera demain à Londres. Retenu à Bonn dans le cadre de la finalisation du protocole de Kyoto, le haut fonctionnaire responsable de la délégation française ne sera finalement pas du tout venu. Sans directives, le reliquat de la délégation aura opté pour le profil très bas, lâchant notamment la Grande-Bretagne, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, l’Autriche, les Pays-Bas, l’Allemagne et Monaco dans la défense des grands cétacés. Historiquement, la France a été un pays baleinier notoire et un leader épisodique dans la protection des baleines. Elle a notamment proposé le sanctuaire dans l’Océan Austral approuvé en 1994 par la CBI. En 2001, la France n’a parrainé que deux résolutions, n’en aura proposé aucune et ne s’est portée volontaire pour aucun groupe de travail. Pourtant, la préparation de la prochaine réunion qui se tiendra au Japon est cruciale pour l’avenir des grands cétacés, d’autant que des pays africains francophones pourraient à l’image de la Guinée renforcer le camp des chasseurs de baleines.

Lire la suite

Les baleines sur le pas de tir

23 juil. 2001

La 53ème session plénière de la Commission Baleinière Internationale -CBI- se tient à Londres du 23 au 27 juillet 2001. Sur l’océan, plus de mille baleines sont officiellement chassées chaque année par la Norvège et le Japon, et sur le tapis vert, elles perdent aussi du terrain. Comme d’autres pays protecteurs, la France mollit et attend de voir où le vent va la pousser. Le responsable de la délégation française, membre du Ministère des Affaires Etrangères, est retenu à Bonn par le marathon de Kyoto; il arrivera à Londres en cours de session. L’Islande qui souhaite réadhérer à la CBI en introduisant immédiatement une objection à l’interdiction de la chasse commerciale, et la Guinée, alliée du Japon, sont elles bien là, comme à Bonn. Le golfe de Guinée abrite des cachalots, des baleines à bosse et des rorquals de Bryde. Jusque dans les années 60, des stations baleinières étaient en activité au Gabon et à Sao Tomé. La conjoncture est donc grave pour l’ensemble des baleines mondiales, d’autant que la prochaine réunion de la CBI se tiendra au Japon. Robin des Bois est observateur à la CBI depuis 1988 et a fait en ouverture de cette 53ème session la déclaration suivante.

Lire la suite

La Flèche n°31

21 janv. 1998

Lire la suite

La Flèche n°30

14 oct. 1997

Lire la suite

La Flèche n°28

9 déc. 1996

Lire la suite

Les baleines oubliées de l’Arctique

27 juin 1996

Aberdeen

Toutes les baleines de l’hémisphère nord, placées sous la responsabilité de la Commission Baleinière Internationale (CBI) sont dépendantes de la qualité de l’Océan Arctique et des mers adjacentes.

Mais l’Arctique est promis à une exploitation effrénée de ses ressources minérales naturelles. L’un des groupes de travail de l’Arctic Environmental Protection Strategy (AEPS) a déclaré dans son rapport de 1996 que : « Les principaux sujets d’inquiétude en Arctique sont: les immersions de déchets radioactifs solides effectuées ces dernières années, l’éventuelle immersion dans l’avenir de déchets radioactifs liquides, l’immersion potentielle des boues de dragage dans le cadre du développement des activités maritimes et les rejets de déchets industriels et domestiques impliqués par l’urbanisation du littoral arctique ».

Lire la suite

Commission Baleinière Internationale : vers un sanctuaire en Arctique

2 juin 1995

Dublin

La Commission Baleinière Internationale réunie à Dublin pour son 47ème meeting a décidé d’approfondir les recherches scientifiques internationales sur le comportement, et l’état sanitaire des baleines en Arctique. L’océan Arctique est le principal lieu d’alimentation, de rassemblement et de reproduction de 9 espèces de baleines, dont la baleine bleue, placées sous la responsabilité de la CBI.

Vers l’océan Arctique convergent les pollutions atmosphériques et marines des grands bassins industriels des pays riverains (l’Islande, la Suède, les Etats-Unis, la Norvège, la Finlande, le Canada, le Danemark, la Russie) et des pays d’Europe du Nord. L’habitat des baleines est en outre perturbé par les nombreuses exploitations minières, pétrolières et gazières circumpolaires.

Lire la suite

La Flèche n°27

3 mai 1995

Lire la suite

La Flèche n°26

3 oct. 1994

Lire la suite

Baleines : pour un sanctuaire dans l’Océan Arctique

26 mai 1994

Le sanctuaire de l’Océan Antarctique adopté par la 46ème réunion de la Commission Baleinière Internationale consolide le moratoire mondial sur la chasse commerciale à la baleine et complète le sanctuaire de l’Océan Indien.

Il est temps maintenant de créer, dans l’hémisphère nord, un dispositif analogue et nul autre océan ne convient mieux à cet effet que l’Océan Arctique, où se nourrissent les espèces de baleines placées sous la responsabilité de la C.B.I.

La création de ce sanctuaire ne devrait pas poser de problèmes majeurs puisqu’aucun des pays membres de la C.B.I. et riverains de l’Océan Arctique ne s’est opposé, au moment du vote, à l’adoption du sanctuaire en Antarctique ; à savoir, la Norvège, le Danemark, la Finlande, la C.E.I., la Suède, les Etats-Unis.

Lire la suite