Marées noires

Elles sont gravées dans les mémoires et sur les rochers. Les marées noires sont des viols qui détruisent des métiers et des communautés. Elles surgissent toutes d’une témérité, de négligences, d’un manque de coordination. Ramenés à terre les déchets de marées noires étaient jusqu’à l’Erika oubliés ou cachés. En déclin les marées noires ? Il est trop tôt pour se prononcer. Le risque vient aussi des épaves et des autres navires marchands atteints par le gigantisme et rongés par la fatigue.

20 ans après le naufrage de l’Erika

11 déc. 2019

Un naufrage comme celui de l’Erika en 1999 est-il encore possible aujourd’hui sur la façade Atlantique (golfe de Gascogne, Manche, mer du Nord) ?

Les tankers avec un profil comparable à celui de l’Erika (état vétuste, simple coque, voué à la démolition, armateur amateur) sont partis à la casse dans le sous-continent indien, ou bien sont cantonnés dans des trafics interafricains ou inter asiatiques. Les risques ne sont pas supprimés, ils sont déportés. En 2019, le bulletin « A la Casse » de Robin des Bois constate que des simples coques continuent de partir à la démolition et étaient donc toujours exploités hors des eaux européennes.

Lire la suite

Echouement en Corse

14 oct. 2019

Mis à jour le 16 octobre 2019

West-Trade Logistic GmbH, l’armateur du Rhodanus, est allemand. A cause de la libéralisation du transport maritime, le cargo est immatriculé sous le pavillon de complaisance d’Antigua & Barbuda. Grâce à cette délocalisation, West-Trade Logistic GmbH exploite un équipage qui ne bénéficie pas des normes sociales européennes. Pour preuve, les déficiences relevées par les inspecteurs de sécurité maritime à Séville en janvier 2018 (fatigue de l’équipage), à Bizerte en mars 2017 (conditions de travail) ainsi que, régulièrement, des manquements relatifs à la convention internationale du travail maritime (MLC, Maritime Labour Convention).

Lire la suite

Depuis la Corse jusqu’à Alang

31 déc. 2018

Depuis la Corse jusqu’à Alang

Dernières nouvelles, 31 janvier 2019
Annoncé en Inde, le CSL Virginia devenu le Virgin Star s’est finalement dirigé vers le Bangladesh. Un chantier l’a acheté au tarif de 488 US$ la tonne, la fourchette haute des prix dans les chantiers de démolition.

********

CSL Virginia
Dépêche n°6 – 13h

Eperonné le 7 octobre 2018 par un ferry tunisien alors qu’il était au mouillage au large du Cap Corse, le porte-conteneur CSL Virginia a semé une marée noire qui s’étend depuis Saint-Tropez (Var) jusqu’à Cerbère (Pyrénées-Orientales).

Lire la suite

Une cascade de boulettes made in Med

3 déc. 2018

Une cascade de boulettes made in Med

CSL Virginia
communiqué n°5 – 15h00

La première provient du mouillage autorisé par la préfecture maritime de Méditerranée du CSL Virginia à l’intersection de routes maritimes à forte densité au nord de la Corse. Les deux suivantes proviennent des négligences des équipages du ferry tunisien Ulysse et du porte-conteneurs gréco-cypriote CSL Virginia. Les millions d’autres boulettes proviennent de la brèche ouverte dans une citerne de fioul de propulsion du CSL Virginia.
Lire la suite

Mouillage sur la bande d’arrêt d’urgence

30 oct. 2018

15h45 – Communiqué n°3.

Le CSL Virginia était au mouillage pour un temps indéfini à l’intersection des routes des car-ferries reliant les ports italiens, français, espagnols, la Corse et la Tunisie (carte n°1).

Lire la suite

Une marée noire obscure

23 oct. 2018

12h15 – Communiqué n°2.

Seize jours après la collision au large du Cap Corse entre l’Ulysse et le CSL Virginia et la perte déclarée d’au moins 600 tonnes de fioul depuis une soute à carburant du CSL Virginia,

Lire la suite

Accident de la route en Méditerranée

9 oct. 2018

9h50 – Communiqué n°1.

Mouillage incongru pour une période indéterminée du CSL Virginia, porte-conteneurs chypriote en chômage et en attente d’une offre de travail.

Lire la suite

Les déchets de l’« Amoco Cadiz » et « autres » comme si vous y étiez

14 mars 2018

Les déchets de l’« Amoco Cadiz » et « autres » comme si vous y étiez

L’inventaire consolidé des sites de déchets de marées noires a été réalisé grâce à l’obstination de Robin des Bois. Certains élus locaux qui ne sont plus aux affaires ont parfois parlé de harcèlement. La saisine du BRGM – Bureau de Recherches Géologiques et Minières – par le ministre d’Etat Jean-Louis Borloo en 2009 a fait notamment suite à plusieurs plaintes déposées par Robin des Bois en 2007 pour abandon de déchets dangereux auprès des procureurs de Morlaix, de Brest, de Guingamp, de Saint-Brieuc, de Quimper. Ces plaintes ont été classées sans suite « pour infractions insuffisamment caractérisées ». Elles ont cependant fait l’objet d’enquêtes préliminaires notamment pour les déchets du Torrey Canyon dans les Côtes d’Armor et les procès verbaux ont contribué à l’élaboration de l’inventaire.

Lire la suite

L’Amoco Cadiz reprend la mer

9 févr. 2018

La région Bretagne exporte 20.000 t de déchets de l’Amoco Cadiz. Le Peak Bordeaux est à quai à Brest en train de charger en vrac 3200 t de ces déchets provenant de l’excavation d’un polder portuaire qui doit être reconverti en terminal dédié aux énergies marines renouvelables (EMR). Selon l’appel d’offres « Projet de développement du Port de Brest – 2016» : « un quart des sondages réalisés présente au moins une concentration supérieure aux valeurs seuils d’acceptation en ISDI* fixées par l’arrêté du 12/12/2014. Deux types d’impacts se distinguent :
– la zone à l’Est du CEDRE impactée principalement en huiles minérales mais également en HAP**, BTEX*** et PCB****. Cet impact semble lié à la présence supposée de résidus plus ou moins chaulés de la marée noire liée au naufrage de l’Amoco Cadiz en 1978 ;
– des impacts ponctuels dont l’origine, non identifiée, est vraisemblablement liée à l’hétérogénéité des remblais et des dépôts qui ont été réalisés sur le polder.»

Lire la suite

Robin des Bois et la Commission OSPAR – Cork, Irlande, 26-29 juin 2017

7 juil. 2017

Robin des Bois et la Commission OSPAR – Cork, Irlande, 26-29 juin 2017

OSPAR est une Convention de coopération internationale dédiée à la protection du milieu marin de l’Atlantique du Nord-Est et entrée en vigueur en 1998. La France, la Belgique, le Danemark, l’Allemagne, la Finlande, l’Islande, l’Irlande, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, l’Espagne, la Suède, le Royaume-Uni de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord et l’Union européenne en sont membres ainsi que le Luxembourg et la Suisse au titre de l’influence sur la qualité des eaux marines de l’Atlantique des fleuves et des rivières qui les traversent. Robin des Bois a le statut d’observateur à la Commission OSPAR depuis 2005.

Lire la suite