Pollutions et trafics

Les déchets produits en Europe et aux Etats-Unis et exportés par voie maritime dans des pays incapables de les stocker ont tracé la ligne directrice de Robin des Bois sur la gestion des déchets : proximité, responsabilité et solidarité. En vertu de ces trois principes, Robin des Bois ne s’oppose pas systématiquement à l’ouverture de lieux de stockage ou de traitement des déchets. Aujourd’hui, le trafic de déchets s’organise autour de directives européennes et de conventions internationales statiques, faciles à détourner et à interprétations multiples. Les déchets électroniques et d’autres ex-produits de consommation et de bien être « à recycler » prennent la fuite.

COVID-19 et Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux

13 mars 2020

COVID-19 et Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux

Hier au Conseil d’Administration de l’ANSES* le représentant de Robin des Bois a exprimé notamment à l’adresse des représentants du ministère de la Santé et du ministère de l’Ecologie ses réserves et ses étonnements vis-à-vis des mots d’ordre tels qu’ils sont à ce jour adressés à la population générale via le site gouvernement.fr/info-coronavirus.

Lire la suite

L’Asie, c’est fini

11 févr. 2020

43 conteneurs de déchets de plastiques usagés exportés par la France en 2018 et 2019 sont de retour. Refusés par la Malaisie, ils commencent à arriver dans le port du Havre. Un premier lot a été débarqué samedi en provenance du port malaisien de Tanjung Pelepas. Deux autres lots sont attendus les 14 et 21 février. Ils sont transportés par des porte-conteneurs de la CMA-CGM.

Lire la suite

Balafres sur la Seine normande

5 févr. 2020

Balafres sur la Seine normande

Vidéo ci-dessous.

A Saint-Aubin-sur-Quillebeuf (27 – Eure), le haut des falaises est considéré comme un quai de déversement des déchets. C’est une vieille pratique en Normandie et ailleurs.

Lire la suite

Remèdes anti-ordures

21 janv. 2020

Remèdes anti-ordures

Remèdes anti-ordures contre 4 pathologies bien caractérisées.

1- Dépôt illégal de déchets en forêt, au bord des rivières, des routes ou à un autre endroit. Il s’agit de dépôts spontanés, répétés mais qui ne semblent pas organisés par un tiers.
Exemple de Pontoise

2- Décharge sauvage dans des endroits relativement discrets et souvent riches en biodiversité, tolérée ou organisée par un tiers et alimentée par des arrivages réguliers.
Exemple de St-Aubin-sur-Quillebeuf

3 – Dépôt et dispersion de déchets sur un terrain privé avec pollution des sols, des eaux de surface et des eaux souterraines et représentant pour les voisins directs des nuisances olfactives et visuelles et des risques d’incendie.
Exemple d’une casse auto

Lire la suite

Alerte : au moins 3 bombes à retardement à bord du projet de loi économie circulaire

3 déc. 2019

Courriel envoyé personnellement aux députées et députés avant l’examen par l’Assemblée nationale du projet de loi sur l’économie circulaire.

Lire la suite

Ubu TEX

5 nov. 2019

Loi économie circulaire, communiqué n°1

Hallucinant. Les TEX – Terres EXcavées – dans le jargon des BTP vont sortir librement de leur tanière, devenir des produits et faire l’objet de transactions commerciales. D’un coup de baguette gouvernementale, des déchets vont se métamorphoser en produits.

Les mafias des camions bennes et les créateurs de remblais flash dans les prairies ou les maquis vont bénéficier d’une nouvelle simplification administrative. Ils vont pouvoir vendre de la terre potentiellement polluée sous le noble nom de terre végétale.

Lire la suite

Stocamine

22 janv. 2019

Stocamine. Très mauvaise décision. 300 à 400 millions pour sauver la nappe du Rhin, c’est rien. L’INERIS a encore joué son rôle de narcotique. M. de Rugy s’est laissé endormir.

A lire aussi : Stocamine* et Cigéo** dans le même bateau, mars 2014

Rappel du 18 septembre 2018
Pour comprendre les positions des uns et des autres et en particulier de Robin des Bois concernant le projet Stocamine, cf. le compte-rendu du Conseil Supérieur des Installations Classées -CSPRT- du 7 mars 2017 en lien (pdf – point 1 de l’ordre du jour, p.5, Robin des Bois représenté par Charlotte Nithart).

Lire la suite

Déchets : les scandales ont de l’avenir

7 nov. 2018

V2

Le statut de déchet est un instrument juridique majeur pour endiguer et dénoncer des pratiques professionnelles et commerciales soumises aux tentations de profits immédiats et considérables.

Lire la suite

“Coli Bag” : les E. coli et les salmonelles sont-ils des espèces protégées ?

1 juin 2018

“Coli Bag” : les E. coli et les salmonelles sont-ils des espèces protégées ?

Reblochon et viande hachée aux Escherichia coli, lait aux salmonelles, lait aux entérobactéries, jambon aux listeria,… les rappels de produits alimentaires se multiplient.

Lire la suite

Des décharges les pieds dans l’eau

9 mai 2018

Des décharges les pieds dans l’eau

La plus spectaculaire est la décharge de Dollemard sur le territoire de la ville du Havre. De 1962 à 2001, entre 200.000 et 400.000 tonnes de déchets divers ont été déversées depuis les hautes falaises et ont atterri sur les basses falaises formées d’éboulis et de glissements naturels, aggravés par le poids et la dimension de certains déchets, comme les blocs de béton ou les transformateurs électriques. En 1998, un glissement majeur et inopiné de la basse falaise a déplacé 50.000 m3 de matrices terreuses contenant des déchets sur une longueur de 200 m et 50 m de large.

Lire la suite