Animaux

OSPAR perd le Nord

22 mars 2017

OSPAR perd le Nord

Compte-rendu

OSPAR provient de la fusion en 1992 de la Convention de Paris pour la prévention de la pollution marine d’origine tellurique et de la Convention d’Oslo pour la prévention de la pollution marine par les opérations d’immersion effectuées par des navires et aéronefs. Cette dernière avait été initiée suite au choc de la marée noire du Torrey Canyon le 18 mars 1967.
OSPAR est dédiée à la protection de l’Atlantique du Nord-Est. C’est un poisson-pilote. Les travaux de ses 5 comités – Biodiversité, Industries offshore, Substances radioactives, Impacts environnementaux des activités humaines, Substances dangereuses et eutrophisation – ont permis de mieux connaître et combattre les multiples pressions sur les écosystèmes marins depuis le large du Portugal jusqu’à l’Océan Glacial Arctique. Cette réussite s’est notamment concrétisée par un bilan de santé sans concession de la zone OSPAR en 2010 (1). Sept ans plus tard, le poisson-pilote OSPAR est menacé d’asphyxie par les pays arctiques. Robin des Bois revient des comités Biodiversité et Industries offshore qui se tenaient à Berlin et à Oslo les deux premières semaines de mars.

Lire la suite

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

2 févr. 2017

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

« A la Trace » n°15
Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux
1er octobre – 31 décembre 2016
670 évènements, 455 sources
122 pages illustrées – 6 Mo
https://robindesbois.org/wp-content/uploads/A_LA_TRACE_15.pdf
Rhinocéros, éléphants et hippopotames, pages 74 à 105

Lire la suite

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

2 févr. 2017

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

« A la Trace » n°15
Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux
1er octobre – 31 décembre 2016
670 évènements, 455 sources
122 pages illustrées – 6 Mo
https://robindesbois.org/wp-content/uploads/A_LA_TRACE_15.pdf
Baleines et mammifères marins, pages 10 et 11

Lire la suite

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

2 févr. 2017

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

« A la Trace » n°15
Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux
1er octobre – 31 décembre 2016
670 évènements, 455 sources
122 pages illustrées – 6 Mo
https://robindesbois.org/wp-content/uploads/A_LA_TRACE_15.pdf
Oiseaux, pages 27 à 39

Lire la suite

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

2 févr. 2017

Le Mondial du braconnage et de la contrebande
Lire la suite

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

2 févr. 2017

Le Mondial du braconnage et de la contrebande

« A la Trace » n°15
Bulletin d’information et d’analyses sur le braconnage et la contrebande d’animaux
1er octobre – 31 décembre 2016
670 évènements, 455 sources
122 pages illustrées – 6 Mo
https://robindesbois.org/wp-content/uploads/A_LA_TRACE_15.pdf
Concombres de mer, strombes, bénitiers, coraux et poissons, pages 3 à 9

Le gouvernement indien a publié un guide de cohabitation entre les léopards et les populations. Sur plus de 3 millions de km2, l’Inde héberge 1,3 milliard d’habitants et 10.000 à 12.000 léopards. 30 à 40 accidents mortels suite à des attaques se produiraient chaque année. Le guide étudie tous les moyens de réduire les conflits, donne toutes les clefs du comportement du léopard et donne des instructions claires aux services forestiers. Ne pas tuer, au pire anesthésier. Au contraire le parlement français vient de renforcer la capacité légale de tuer les loups. Il y en a environ 300 sur 550.000 km2. Des élus déchaînés emmenés par Messieurs Accoyer et Wauquiez ont organisé une battue aux loups et aux ours dans les travées de l’Assemblée nationale. Le Sénat a lui aussi été pris d’assaut par des lieutenants de louveterie. Les verbatim sont accablants. Rien sur les contributions positives des loups. Le mot d’ordre est de les éradiquer comme si le loup était une maladie. Cf. page 58 et pages 72-73.

Lire la suite

Une nouvelle ère pour les éléphants

30 déc. 2016

Le gouvernement chinois décide de la fermeture de son marché domestique de l’ivoire. Dans un premier temps, au plus tard le 31 mars 2017, les ateliers agréés de transformation d’ivoire n’auront plus le droit d’exercer cette activité. Dans un deuxième temps, au plus tard le 31 décembre 2017, les magasins agréés de vente d’ivoire au détail devront abandonner ce marché. Ces ateliers et magasins étaient alimentés par de l’ivoire « légal » en provenance de certains pays d’Afrique australe et par de l’ivoire provenant du braconnage à travers le continent africain.
La reconversion des ateliers et des commerçants sera accompagnée.
La lutte contre la contrebande de l’ivoire brut et des ivoires travaillés et les ateliers clandestins de transformation d’ivoire va être renforcée.
Des efforts d’information envers les consommateurs vont être intensifiés pour « créer un environnement favorable à la protection des éléphants, des autres animaux sauvages et de la flore » selon l’annonce du gouvernement chinois.
« Pour des raisons culturelles », la seule activité commerciale d’ivoire autorisée sera la vente aux enchères d’antiquités certifiées.

Lire la suite

Une nouvelle ère pour les éléphants

30 déc. 2016

Le gouvernement chinois décide de la fermeture de son marché domestique de l’ivoire. Dans un premier temps, au plus tard le 31 mars 2017, les ateliers agréés de transformation d’ivoire n’auront plus le droit d’exercer cette activité. Dans un deuxième temps, au plus tard le 31 décembre 2017, les magasins agréés de vente d’ivoire au détail devront abandonner ce marché. Ces ateliers et magasins étaient alimentés par de l’ivoire « légal » en provenance de certains pays d’Afrique australe et par de l’ivoire provenant du braconnage à travers le continent africain.
La reconversion des ateliers et des commerçants sera accompagnée.
La lutte contre la contrebande de l’ivoire brut et des ivoires travaillés et les ateliers clandestins de transformation d’ivoire va être renforcée.
Des efforts d’information envers les consommateurs vont être intensifiés pour « créer un environnement favorable à la protection des éléphants, des autres animaux sauvages et de la flore » selon l’annonce du gouvernement chinois.
« Pour des raisons culturelles », la seule activité commerciale d’ivoire autorisée sera la vente aux enchères d’antiquités certifiées.

Lire la suite

La Chine veut aussi la peau de l’âne

19 déc. 2016

La Chine veut aussi la peau de l’âne

Une véritable explosion des exportations de peaux d’ânes à destination de la Chine est observée depuis un an du nord au sud de l’Afrique. Les pays les plus touchés sont l’Egypte, le Burkina Faso, le Mali, le Niger, le Kenya, la Tanzanie, le Botswana et l’Afrique du Sud. En Egypte, le prix d’un âne était de 17 € il y a 2 ans. Il se vend 10 fois plus cher aujourd’hui.
Le Burkina Faso est le symbole de cette foudroyante persécution.
– 1er trimestre 2015 : 1000 peaux exportées.
– 4ème trimestre 2015 : 18.000 peaux.
– 1er semestre 2016 : 65.000 peaux.

Lire la suite

Vol d’ivoire dans la baie de Seine

30 nov. 2016

Vol d’ivoire dans la baie de Seine

V2

Un cachalot adulte s’est échoué dans la Seine aval le vendredi 25 novembre 2016 à côté de Port 2000, Le Havre. Le cadavre est toujours en place. Des voleurs ont arraché ou coupé les dents d’ivoire. Un spécialiste en recherche biologique après des échouages de cachalots confirme que des dents sont volées sur les carcasses peu de temps après leur découverte.

Lire la suite